Guinée Equatoriale: Les électeurs appelés aux urnes pour un scrutin sans grand enjeu

Un peu plus de 400 000 électeurs sont appelés aux urnes ce dimanche en Guinée équatoriale, pays pétrolier d'Afrique centrale, pour les élections présidentielle, législatives, sénatoriales et municipales. Pour la présidentielle, Teodoro Obiang Nguema, au pouvoir depuis 43 ans, brigue un 6e mandat. Il détient déjà le record du monde de longévité pour un chef d'État, hors monarchie, encore en exercice.

Le nom de Teodoro Obiang Nguema figure sur les bulletins de vote pour la 6e fois. Arrivé au pouvoir par un coup d'État en 1979, l'actuel président équato-guinéen n'a pas quitté la tête du pays depuis. À la dernière présidentielle, en 2016, il l'a emporté avec près de 94% des voix.

Face à lui, pour cette présidentielle, figurent deux candidats : Andrès Esono Ondo, à la tête de la CPDS, le seul parti d'opposition autorisé, et Buenaventura Monsuy Asumu, chef de file d'une petite formation alliée au parti présidentiel lors des précédents scrutins, le PCSD.

Ce dimanche, les électeurs équato-guinéens choisissent aussi leurs députés et sénateurs. Le parti présidentiel, le PDGE, exerce un contrôle total sur l'Assemblée nationale et le Sénat. Il est à la tête d'une coalition de 14 mouvements et détient 99 des 100 sièges de l'Assemblée nationale sortante ainsi que la totalité du Sénat.

Le seul parti d'opposition a avoir obtenu un siège aux législatives de 2017, Citoyens pour l'innovation, a été interdit quelques mois plus tard. Son leader, Gabriel Nse Obiang, a été arrêté il y a quelques semaines, avec des partisans, accusé par le régime d'avoir fomenté un complot.

Préoccupations économiques

Le vote se déroule de 8h à 18h, heure locale. 2 972 bureaux sont ouverts, répartis sur l'ensemble du territoire équato-guinéen, rapporte notre envoyé spécial, Loïcia Martial. Dans chaque bureau, deux agents des forces de l'ordre ont été affectés pour veiller au bon déroulement des opérations, selon une source proche de la Commission électorale.

C'est 2 heures après la clôture des votes, à 20 heures précisément, que la Commission électorale doit annoncer les premières tendances. Mais les résultats provisoires, eux, doivent être annoncés vendredi prochain et être ensuite validés par la Cour constitutionnelle. En Guinée équatoriale, il n'y a pas de second tour prévu pour la présidentielle et les législatives. Les candidats sont élus à la majorité relative et non à la majorité absolue.

Le président sortant Teodoro Obiang Nguema vote à Malabo, où il réside, tandis que le principal opposant Andrés Essono Ondo vote à Bata, la deuxième ville du pays.

Concernant les préoccupations des électeurs, elles sont surtout économiques. La population appelle de ses vœux des actes concrets dans la lutte contre le chômage et l'inflation.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.