Madagascar: Réseaux sociaux - Les influenceurs devancent les stars à Madagascar

Sans équivoque, les influenceurs ou créateurs de contenu percent en ce moment. À moins qu'ils ne décident de devenir influenceurs, la popularité des chanteurs et des actrices baisse. Le constat est palpable. De nos jours, les stars ne sont plus celles qui surchauffent les planches d'Antsahamanitra, ni celles qui font transpirer le public avec leurs tubes.

Certes bon nombre artistes malgaches remplissent le Palais des Sports, mais, c'est grâce aux annonces sur les réseaux sociaux. À présent, les pages humoristes, les posts des influenceurs ont plus de followers. Et, pour se démarquer, les étoiles de la musique sont obligées de jouer les influenceurs. Et oui, c'est en forgeant que l´on devient forgeron.

Leader d'opinion dans les années précédentes, ils deviennent à présent des personnes qui, grâce à leur exposition médiatique, exercent une influence sur un public. Le chanteur Dat Kotry, l'actrice Vonjy Razafitsifa et autres se convertissent en influenceurs en publiant des vidéos humoristiques. Par ailleurs, c'est un système efficace et facile pour faire passer des messages. Le citoyen lambda n'a plus le temps d'étudier les textes métaphoriques des chansons, ni la patience de voir un long métrage d'une heure et demie.

Une vidéo de 2 minutes suffit. Écouteurs aux oreilles, dans le bus dans un embarras de circulation, un jeune peut voir plus de 20 vidéos différentes en 30 minutes. Cependant, les réseaux sociaux doivent être utilisés à bon escient. Parfois des insultes et vidéos indécentes remplissent les fils d'actualités.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.