Ethiopie: Des gestes simples de charité silencieuse et providentielle envers les pauvres

Robe — Adaba et puis Dodola, Kofale, Robe, Addis Abeba, Gode, c'est parmi ces missions que le Père Angelo Antolini, ofm cap, Préfet Apostolique de Robe, passe son parcours d'évangélisation toujours proche des gens. "C'est un voyage dont Dieu sait où il nous mènera", a déclaré le missionnaire, qui se prépare à l'inauguration de l'hôpital en construction à Robe. "J'aurais préféré avoir quelques mois de plus avant d'inaugurer, car certains travaux sont encore en retard, comme les fosses aseptiques, qui sont encore submergées par l'eau à cause des pluies. De même, l'équipement médical et une partie du mobilier, qui proviennent de l'étranger, risquent de ne pas arriver à temps pour le jour de l'inauguration. Il sera inauguré tel qu'il est, les temps ne sont pas les meilleurs pour les fêtes."

"Comme tout le monde, écrit le père Angelo, je suis très préoccupé par la façon dont les choses se passent à notre époque, avec la pandémie, avec la guerre civile ici en Éthiopie, qui semble trouver une solution lente et incertaine dans le dialogue entre les parties impliquées, et dans le monde entier, avec la guerre infâme en Ukraine : un drame jamais vu en Europe depuis nos dernières générations. Dans de tels cas, les premiers à souffrir, après les personnes directement impliquées, sont les maillons faibles de la chaîne. C'est comme un train dont la locomotive fatiguée ralentit son voyage, il commence par détacher les wagons de queue."

Pour le reste, la préfecture vit un temps de sérénité et de travail pastoral intense. Depuis que la préfecture apostolique de Robe a fait ses premiers pas dans l'évangélisation du peuple somalien, la petite communauté de Gode a progressé, bien que très lentement.

"Toutes les communautés, de différentes manières, avec leurs missionnaires et religieuses respectives, font de leur mieux pour atteindre par des œuvres de charité les derniers et les rejetés de la société. Je pourrais raconter les actes héroïques de charité que tant de fidèles, de prêtres et de religieux exercent humblement, silencieusement et providentiellement en faveur des pauvres. Mieux vaut le silence qui plaît à Dieu."

"Nous sommes aussi sérieusement et professionnellement impliqués dans les écoles et les activités d'aide dans l'urgence de la famine dans les zones de plaine où la sécheresse extrême a causé de graves pertes de bétail et maintenant une crise alimentaire dramatique pour la population. Dans ce cadre, nous collaborons intensivement avec le gouvernement et avec de nombreuses organisations internationales impliquées dans cette crise humanitaire."

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.