Afrique: Réserves de pétrole - Quatre pays africains dans le top 20 mondial

Plate-forme de forage pétrolier à Walvis Bay juste avant le coucher du soleil. Sur la base de découvertes récentes, la Namibie est en passe de devenir un acteur majeur de l'industrie pétrolière et gazière.

L' Afrique compte un faible nombre de pays producteurs majeurs de pétrole. Pire, le déclin pétrolier des producteurs africains est manifeste, selon le bilan dressé par le site financier Insider Monkey.

A partir des données de l'Agence internationale de l'énergie et de l'administration américaine de l'information sur l'énergie, Insider Monkey a dressé la liste des vingt pays disposant des plus importantes réserves de pétrole dans le monde, parmi lesquels, quatre africains. L'étude montre une répartition inégale et une concentration de l'essentiel des réserves de l'or noir dans le monde sur une poignée de pays. Autre indicatif de l'étude, le pétrole continue à être une source énergétique essentielle, en dépit de l'accent de plus en plus mis sur les énergies renouvelables.

En effet, la production de pétrole est l'une des statistiques les plus surveillées de l'économie mondiale car elle est directement liée à la production économique mondiale, peut-on lire sur le site. La crise énergétique, découlant de la guerre entre la Russie et l'Ukraine, qui a perturbé les chaînes d'approvisionnement mondiales en hydrocarbures, a montré la dépendance vitale des économies mondiales à l'or noir. Les grands pays producteurs de pétrole en ont largement tiré profit, grâce à la forte hausse des cours du baril de pétrole durant l'année 2022. Echaudés par la chute du prix en 2020, ces pays jouent désormais pleinement sur la variable de la baisse de l'offre pour réguler le cours et maintenir leurs recettes à des niveaux élevés.

Pour de nombreux pays, la production pétrolière poursuit son déclin continu, sous l'effet d'une conjonction de facteurs dont la faiblesse de nouveaux investissements dans l'exploration pétrolière, l'épuisement des puits exploités depuis des décennies, les problèmes liés à l'insécurité, une situation qui touche particulièrement les pays africains. Et ceux disposant de grandes réserves connaissent des dérives, alors la demande mondiale ne cesse de croître sous l'effet des économies émergentes, notamment de la Chine et de l'Inde, deux des principales locomotives de l'économie mondiale qui absorbent plus de 21% de la consommation mondiale de pétrole.

Toutefois, les réserves mondiales prouvées actuellement devraient s'épuiser d'ici à 2070, selon les estimations. Et avant cette date, de nombreux pays devraient cesser d'être producteurs, à moins de découvrir de nouvelles ressources. C'est le cas de plusieurs pays africains producteurs de pétrole actuels. Ainsi, selon le classement des vingt pays disposant des plus importantes réserves de pétrole au monde, quatre sont africains dont un figure dans le top 10. Il s'agit de la Libye avec des réserves estimées à 48,36 milliards de barils. Elle devance le Nigeria, première puissance économique du continent, avec des réserves évaluées à 36,89 milliards de barils, classé au 11e rang mondial. L'Algérie et l'Angola arrivent respectivement en 3e(12,2 milliards de de barils) et 4e rang (7,78 milliards de barils), au niveau continental, respectivement aux 16e et 19e rangs mondiaux en termes de réserves de pétrole.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.