Guinée: Le PNUD offre un important lot d'équipements à la Chambre de Commerce, d'Industrie et d'Artisanat

19 Janvier 2023

Le Représentant résident du PNUD, M. Luc Joël Grégoire, accompagné de la Team Leader du Cluster TEDD Mme Naima Pages et du Coordinateur du programme INTEGRA Elhadj Mamadou Diallo a procédé à la remise officielle d'un important lot d'équipements informatiques à la Chambre Nationale du Commerce, d'Industrie et d'Artisanat suivie de la signature d'un protocole d'accord de financement pour le renforcement de capacités de ladite Chambre du Commerce. Plusieurs hauts cadres de l'administration et du secteur privé ont assisté à la cérémonie.

Une cérémonie qui s'est déroulée en présence du Secrétaire général du Ministère du Commerce, de l'Industrie et de PME, M. Aminata Kourouma accompagné d'une forte délégation, du Conseiller du Ministre du commerce, du président et du vice-président de la Chambre du Commerce Elhadj Mamadou Baldé et M. Marc Touré et des membres consulaires statutaires de la chambre du commerce des régions et des cinq Communes de Conakry.

L'objectif de ce geste consiste à contribuer au renforcement de capacités opérationnelles des services techniques de la Chambre de commerce unifiée et aussi d'appuyer l'élaboration des documents stratégiques de l'Institution.

À l'entame de son discours le Président de la Chambre du Commerce, d'Industrie et d'Artisanat, a avant tout souhaité la bienvenue à l'ensemble des personnalités présentes à cette cérémonie de remise et de signature de protocole d'accord puis s'est réjoui de la réunification de cet important organe consultatif du secteur privé grâce à une forte implication des nouvelles autorités, sous l'égide du CNRD pour faire face aux innombrables défis auxquels le secteur privé est confronté. Ensuite, indique que " nous apprécions à sa juste valeur ce don de matériels informatiques qui contribue à faciliter la mise en œuvre des activités consulaires dans l'intérêt supérieur du secteur privé en particulier et des populations guinéennes en général et le financement de l'élaboration de plan de mandature. Alors, nous vous assurons que nous ferons bon usage de ces précieux outils de travail. Et nous espérons que ce geste est un début d'une bonne collaboration fructueuse entre la Chambre du Commerce d'Industrie et d'Artisanat et le PNUD " avant d'adresser ses chaleureux remerciements à l'endroit du PNUD pour ce geste.

De son côté, M. Luc Joël Grégoire, parlant de la collaboration du secteur privé avec le PNUD, rappelle que l'organisation appuie et accompagne plus de 150 organisations patronales et confédérations de patron dans le monde et indique que : c'est un honneur pour le PNUD de pouvoir revivifier cette alliance stratégique et nécessaire liant le secteur privé et le Système des Nations Unies en général et le PNUD en particulier.

Conformément aux enjeux de développement ainsi qu'aux priorités nationales, M. Luc Joël Grégoire a rappelé la place et le rôle que joue l'organisation dans l'appui au gouvernement à l'élaboration de documents stratégiques de planification et d'opérationnalisation sectorielle selon des domaines d'expertise en donnant quelques exemples d'initiative en cours. Puis, il s'est engagé à poursuivre cet accompagnement avec aussi la Chambre du Commerce, d'Industrie et d'Artisanat. Car selon lui, " l'élaboration de ce document stratégique de la Chambre du Commerce, d'Industrie et d'Artisanat va permettre d'établir une feuille de route, faciliter la mobilisation des ressources, de faire des plaidoyers, de valoriser et vulgariser ce document pour soutenir non seulement une plus grande insertion de la Guinée au marché mondial, régional et sous régional, dans la zone de libre-échange et se préparer à une plus grande compétitivité sur l'échiquier mondiale ". Ensuite, vue tous ces grands défis, il a rappelé qu'il y'a la possibilité d'avoir des synergies programmatiques avec les chantiers déjà en cours avec d'autres secteurs comme le numérique, la diplomatie et autres avant de réitérer l'engagement du PNUD à poursuivre son accompagnement en faveur de cette importante institution.

Au nom du Gouvernement, le Secrétaire général du Ministère du Commerce, de l'Industrie et de PME M. Aminata Kourouma a avant tout exprimé sa joie et sa satisfaction d'avoir le privilège d'être présent à cette cérémonie de remise a rappelé quelques étapes qui ont facilité et conduit à la réunification du patronat Guinéen en vue de jeter les bases de la mise en place de cette importante institution, cet organe consultatif pour le Gouvernement et par ricochet pour le CNRD et la République de Guinée.

Conformément aux axes prioritaires du CNRD, selon le Secrétaire général, la Chambre du commerce a un rôle très important à jouer compte tenu de sa composition, à savoir le Commerce, l'industrie, l'artisanat, les BTP et le service. C'est l'ensemble du système productif et marchant de la Guinée. Donc, finalement tout le monde s'y retrouve. Donc c'est pourquoi cet organe est important pour le Gouvernement.

Plus loin, il indique " Pour tous ces faits, conscient des enjeux qui attendent cette chambre, l'action que vous avez aujourd'hui, à signer ce protocole dans le cadre d'un appui, également la mise à disposition de ces équipements, est pour nous une grande joie que nous souhaitons partager avec la chambre du commerce. Et c'est en cela, que Mme la Ministre du Commerce nous a dépêché pour venir la représenter et dire merci, merci au PNUD pour son soutien constant et merci à la chambre du commerce pour son engagement".

Après les différents discours, il y'a eu la remise officielle des 15 ordinateurs, suivie de la signature du protocole d'accord avant de procéder à la prise de la photo de famille et aux interviews.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.