Cameroun: La Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains organise un concours de mémorisation et de récitation du Saint Coran

Maroua (Cameroun) — La section de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains au Cameroun a organisé, récemment dans la ville de Maroua, à l'extrême Nord du pays, la phase de présélections du concours de la Fondation en mémorisation, récitation et psalmodie du Saint Coran, dans sa quatrième édition, indique lundi la Fondation dans sur son site.

Cette étape vise à choisir les lauréats qui participeront à la phase finale du concours de la Fondation, prévue au cours du mois de Ramadan à venir, précise la Fondation.

Ces présélections ont connu la participation de 45 récitateurs et récitatrices, dont 37 hommes et 8 femmes. Il s'agit de 15 participants dans la catégorie de la mémorisation de l'intégralité du Saint Coran avec la récitation selon la lecture Warsh an Nafiâ, 16 dans la catégorie de la mémorisation de l'intégralité du Saint Coran avec la récitation selon la lecture choisie par le candidat et 14 dans la catégorie de psalmodie (Tajwid) avec mémorisation d'au moins 5 Hizbs du Saint Coran.

Le concours s'est déroulé en présence du président de la section de la Fondation au Cameroun, Cheikh Mahmoud Mal Bakary, et d'une délégation de la Fondation mère, dont Othman Sqalli Hosseini, représentant du Secrétariat général de la Fondation, et le récitateur marocain Mohamed Chahboun, indique la Fondation.

Ont également participé aux activités du concours Son Altesse le Prince Bakari Yerima Buba Alliom, Sultan de l'Etat de Maroua, des représentants du Sultan de Garoua et de la région du Sultan de Godre, des membres de la section de la Fondation au Cameroun et certains cheikhs de la Tariqa Tidjaniya au Cameroun, en plus d'autres personnalités religieuses et diplomatiques, ajoute la même source.

Toutes les interventions des participants à l'ouverture du concours ont été unanimes sur l'importance du rôle joué par la Fondation sous la noble conduite et le haut patronage de son fondateur, Amir Al-Moumimine, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu Le préserve, en prenant soin du Saint Coran et de ses gens, en unifiant les efforts des Ouléma africains, et en raffermissant les valeurs de la tolérance en Islam.

Le concours s'est poursuivi jusque tard dans la nuit, sous l'écoute active et attentive d'un comité composé de quatre membres ayant évalué tous les participants, hommes et femmes, avant d'annoncer la liste des gagnants qui représenteront la section de la Fondation au Cameroun lors de phase finale du concours.

Il s'agit de Jibreen Muhammad Jibreen dans la catégorie de la mémorisation de l'intégralité du Saint Coran avec la récitation selon la lecture Warsh an Nafiâ, de Muhammadu Abisu dans la catégorie de la mémorisation de l'intégralité du Saint Coran avec la récitation selon la lecture choisie par le candidat et de Al-Shafi Abdallah Adam dans la catégorie de psalmodie (Tajwid) avec mémorisation d'au moins 5 Hizbs du Saint Coran.

À travers ce concours, la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains aspire à raffermir l'intérêt des jeunes musulmans africains à l'égard du Saint Coran, et à les encourager également à sa mémorisation, sa récitation et sa psalmodie.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.