Congo-Kinshasa: Exploitation du lithium - Le protocole d'accord rendu public par le département d'État américain

Les Etats-Unis d'Amérique, la République démocratique du Congo (RDC) et la Zambie se sont entendus pour la construction d'une chaîne d'approvisionnement en batteries des véhicules électriques. Les États-Unis vont jouer les rôles de gendarme, de l'enseignant et de l'arbitre dans ce qui convient désormais de présenter comme un " mégaprojet " pour la RDC.

Les détails du protocole d'accord signé le 13 décembre 2022, en marge du sommet des dirigeants africains et américains aux Etats-Unis, ont été publiés récemment par le Département d'État américain. La première précision concerne d'abord les pays partenaires dans ce projet. Il y a, outre les États-Unis d'Amérique, la RDC et la Zambie. Au regard de leurs potentialités minières, les deux pays africains sont incontournables dans la transition énergétique mondiale. La deuxième précision concerne le projet en lui-même, c'est-à-dire la construction d'une chaîne d'approvisionnement pour les batteries des véhicules électriques.

Pour les autres détails, il y a, par exemple, les différents points et sections de l'entente. Dans le document, on aborde, notamment, le soutien matériel et technique qu'apporteront les Américains à la RDC et à la Zambie. En effet, les deux pays africains bénéficiaires sont producteurs du cobalt et du cuivre. Par ailleurs, on a évoqué également le mode de fonctionnement du partenariat entre les trois pays. Ici, il faut savoir que le but recherché est principalement de renforcer la coopération entre ces États et de mener une sensibilisation pour des potentiels investissements dans le grand projet.

L'objectif visé est de promouvoir " une chaîne de valeur intégrée transfrontalière pour la production de batteries de véhicules électriques, conduisant à une plus grande sensibilisation aux possibilités d'investissement et l'identification des possibilités de co-financement potentielles pour les investissements liés à la chaîne de valeur des véhicules électriques ". Quant aux champs de coopération, ils se fondent sur des études de faisabilité, des consultations et des possibilités d'assistance technique pour faciliter les appels d'offres transparents et compétitifs afin de trouver les entrepreneurs et les partenaires, mais aussi dans le secteur de l'énergie propre.

Le membre ou participant désireux de cesser de participer devrait fournir aux autres un préavis de 90 jours de son intention de le faire.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.