Cote d'Ivoire: Soutien de l'Etat aux entreprises et aux ménages - Plus de 18 milliards FCFA décaissés en 2022

24 Janvier 2023

Face à la persistance de la Covid-19 au plan international et ses effets indirects au plan national, le gouvernement a poursuivi son soutien envers les entreprises, le secteur informel et les ménages, à travers les quatre Fonds Covid-19. A savoir, le Fonds de Soutien aux Grandes Entreprises, le Fonds de Soutien aux PME, le Fonds d'Appui aux Acteurs du Secteur Informel, le Fonds de Solidarité et de Soutien d'Urgence Humanitaire. Ainsi pour l'année 2022, ce sont 18,29 milliards de FCFA qui ont été décaissés pour permettre à ces acteurs et entreprises de poursuivre leurs activités et pour apporter les appuis nécessaires aux populations. Ce montant porte à 174,8 milliards de FCFA le montant cumulé des opérations réalisées depuis la mise en place de ces fonds. A cet effet, au total, 1144 entreprises dont 1003 PME ont bénéficié de cet appui ; 143 866 acteurs du secteur informel ont reçu des subventions pour poursuivre leurs activités ; 508 966 ménages vulnérables ont reçu des transferts monétaires, en raison de 75 000 par ménage ; et 20 808 travailleurs, mis au chômage du fait de la COVID-19 ont bénéficié d'aides financières.

Outre ces appuis financiers, l'Etat s'est acquitté de sa dette envers ses fournisseurs. Au 31 décembre 2022, les paiements effectués au titre de la dette fournisseurs de l'Etat Central se sont établis à 723,76 milliards de FCFA au profit de 8070 fournisseurs de l'Etat. Pour de meilleurs résultats, le ministère de l'Economie et des Finances a mis l'accent sur la transparence et la communication à travers l'élaboration de la plateforme " E-fournisseur " dédiée au suivi des factures, en liaison avec le ministère du Budget. Ce dispositif permet aux fournisseurs de disposer de la situation du traitement de leurs factures en temps réel. Par ailleurs, les délais de règlements de ces factures ont été fortement réduits. De 17 jours en moyenne contre 30 jours réglementaires pour les factures de moins de 30 millions ; de 22 jours en moyenne contre 60 jours réglementaires pour les factures compris entre 30 et 100 millions ; et de 28 jours en moyenne contre 90 jours réglementaires pour les factures supérieures à 100 millions. Dans l'ensemble, ce sont 96% des fournisseurs ayant une facture de moins de 100 millions de FCFA qui ont été réglés en moyenne en 22 jours.

Avec toutes ces performances, le ministère de l'Economie et des Finances a réalisé un taux d'exécution de 95,3% en 2022, dans le cadre de ces missions et des actions du Programme de travail gouvernemental. Pour sa mission de mobilisation des ressources financières au financement de l'action gouvernementale, ce sont 2678,4 milliards de FCFA qui ont été mobilisés sur le marché régional.

Les performances réalisées dans la coordination de l'exécution des mesures préalables au décaissement des appuis budgétaires en provenance des partenaires techniques et financiers, se chiffrent à 653,5 milliards de FCFA en 2022. Au titre de la stratégie de développement du secteur financier, grâce à la stratégie nationale d'inclusion financière 2019-2024 mise en œuvre, le taux d'inclusion financière est passé de 41% à 51% en 2021, pour un objectif de 60% en 2024. Dans le souci de réduire l'asymétrie d'information pour les prêts bancaires, le nombre d'assujettis est passé de 4 142 047 à fin 2021 à 4 594 048 à fin octobre 2022, renforçant ainsi le Bureau d'Informations sur le Crédit (BIC). Outre ces résultats, le développement de nouveaux instruments financiers s'est poursuivi, avec l'adoption de la loi sur l'activité d'affacturage, la promotion du crédit-bail, et de la finance verte. L'année 2022 a aussi enregistré la mise en place d'un site comparateur de la qualité des services financiers et la création de la société de garantie des crédits aux PME pour le financement des PME.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.