Maroc: La Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains - Section Tchad organise un concours de mémorisation et de récitation du Saint Coran

N'Djamena — La section de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains au Tchad a organisé, samedi et dimanche à N'Djamena, la 4-ème édition du concours national de mémorisation, de récitation et de psalmodie du Saint Coran.

La finale des présélections de ce concours national s'est déroulée dans l'enceinte de la Mosquée Mohammed VI à N'Djamena, en présence notamment de l'ambassadeur de SM le Roi au Tchad, Abdellatif Erroja et du Conseiller du Président tchadien, Jibrine Seid Emma.

Ont assisté également à l'événement, le Président et les membres du bureau de la Fondation, de hauts responsables du Conseil supérieur des Affaires islamiques du Tchad, ainsi que plusieurs Oulémas.

A l'issue des présélections, trois lauréats ont été retenus dans les différentes catégories de la compétition. Il s'agit de Idriss Abdulrahman Musa dans la catégorie de mémorisation de l'intégralité du Saint Coran avec la récitation selon la lecture Warsh, Abkar Mohamed Nour Sidna dans la catégorie mémorisation de l'intégralité du Saint Coran avec la récitation selon la lecture choisie par le candidat, ainsi que Adam Idriss Mohamed dans la catégorie psalmodie avec mémorisation d'au moins 5 Hizbs du Saint Coran.

Les trois vainqueurs participeront à la phase finale du concours qui se tiendra au cours du mois sacré de Ramadan.

Dans une allocution à cette occasion, M. Erroja a salué les efforts consentis par la section de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains au Tchad pour assurer la réussite de cette compétition, qui est devenue un rendez-vous attendus par les Ouléma et les mémorisateurs du Saint Coran, mettant en lumière les effets de la mémorisation, de récitation et de psalmodie du Saint Coran sur l'éducation, la foi, la pensée et le comportement de l'humain.

Le diplomate marocain a mis en avant l'organisation de cette édition à la Mosquée Mohammed VI, "qui constitue un édifice religieux unique dans ce pays cher," notant que cette mosquée, avec ses différentes annexes une fois achevées, sera un phare du savoir et de la culture qui bénéficiera aux Tchadiens.

Cet édifice religieux hautement symbolique traduit les liens ancestraux liant les peuples marocain et tchadien, ainsi que la solidité des relations entre le Royaume du Maroc et la République tchadienne, a-t-il ajouté, affirmant sa détermination à "oeuvrer pour le renforcement de ces relations dans l'ensemble des domaines, en application des Hautes orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et de Son frère, le Président tchadien Mahamat Idriss Déby".

Ce concours lancé par la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains, sous la patronage effectif de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, vise à raffermir l'intérêt des jeunes musulmans africains à l'égard du Saint Coran et à les encourager à sa mémorisation, sa récitation et sa psalmodie.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.