Afrique de l'Ouest: Paix et de la stabilité au Sénégal - Serigne Sidy Ahmed Sy Dabakh appelle les sénégalais à "une introspection collective"

6 Février 2023

Dans un message délivré en prélude à la célébration du Gamou de Diacksao (Tivaouane) les 17 et 18 février 2023, Serigne Sidy Ahmed Sy Ibn El Hadji Abdoul Aziz Sy Dabakh Malick a invité les Sénégalais à " une introspection collective " avant que, a-t-il prévenu, " l'irréparable ne se produise ". Fort du constat fait sur " la situation politique très tendue au Sénégal, les crises multiformes que le pays traverse, notamment la crise des valeurs, de l'autorité, la crise de confiance entre les différents acteurs ", le Cheikh de Diacksao a pensé devoir appeler tous les Sénégalais à " une introspection collective ", les invitant à " mettre en avant l'intérêt supérieur de la nation, au-dessus des intérêts partisans, personnels ou individuels ".

Par la voix de Cheikh Abdou Aziz Diop, petit-fils de Mame Maodo et homonyme de Mame Dabakh, Serigne Sidy Ahmed est revenu sur " ce chapelet d'incertitudes qui plane sur l'avenir du Sénégal, à travers des invectives, des prises de position, des diatribes venant de tous les bords " ; d'où son appel à " la raison lancé à tous les acteurs, de quelque bord qu'ils se situent ". Ce en conformité d'ailleurs avec le thème du Gamou tiré du Saint Coran : " Ne dites que du bien des gens ", avec comme parrain la famille Omarienne, pour magnifier " la nécessité d'une concorde et d'une cohésion nationale ".

Le guide religieux rappelle : " Nous avons un patrimoine immatériel inestimable que les autres n'ont pas. Il urge de le préserver, car c'est le gage de notre stabilité sociale, de notre cohésion nationale. La confiance mutuelle et le respect doivent être de mise dans l'espace public et privé ".

%

Serigne Sidy Ahmed Sy Dabakh, revenant, une fois encore, sur certaines doléances qui secouent la localité, a évoqué " l'approvisionnement en eau potable, du fait que Diacksao ne dispose que d'un seul forage qui date de 1982 et souhaiterait, 40 ans après, en avoir un second ". Il s'y ajoute " le besoin de l'érection d'une maternité, Dacksao étant le fief spirituel d'El Hadji Malick Sy, son patrimoine foncier qu'il a fondé en 1904, année de naissance de Mame Abdoul Aziz Sy Dabakh, un haut lieu d'éducation et de formation spirituelle, aussi d'adoration de Dieu ".

Diacksao est déjà dans les préparatifs de la célébration de l'édition 2023 de son Gamou annuel, une occasion de revisiter la vie et l'œuvre, le legs, les enseignements du Prophète Mohammed (PSL). Ce sera aussi l'occasion de grands moments de prières, avec une dimension spirituelle, économique et sociale.

AllAfrica publie environ 400 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.