Mali: La MINUSMA lance à Mopti une campagne de sensibilisation sur la Résolution 1325 sur les Femmes, la Paix et la Sécurité

À Mopti, une campagne de sensibilisation sur la Résolution 1325 (2000) portant sur les Femmes, la Paix et la Sécurité a été lancée le 27 avril 2023. Cette campagne qui cible 20 localités des régions du Centre du Mali met l'accent sur l'importance de la participation des femmes dans le processus de paix et de réconciliation, ainsi que leur rôle essentiel au sein des organes de prise de décision et dans le processus électoral à venir. Cette initiative de la MINUSMA vise à garantir que les voix des femmes soient entendues afin de contribuer à l'édification d'une société plus inclusive et équitable.

La première session de la campagne a eu lieu dans la commune rurale de Socoura, dans la région de Mopti, avec plus de 60 participant(e)s, dont sept hommes. Ces échanges ont permis de renforcer la sensibilisation sur l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes, non seulement en tant que droits humains fondamentaux, mais aussi en tant qu'éléments essentiels pour un développement inclusif, équitable et durable.

Les participants ont souligné l'importance de la participation politique des femmes pour atteindre ces objectifs. « Notre présence dans les sphères de prise de décisions et notre participation dans la résolution de conflit est impérative pour le respect des résolutions et lois en faveur de la femme et de l'égalité homme-femme », a déclaré l'activiste Fatoumata KOUYATE. « Cette campagne permet d'édifier davantage sur le contenu de la 1325 (2000) que beaucoup de femmes ignorent encore.

%

Cette résolution en question prouve à suffisance l'importance des femmes dans la construction de la paix. Ici à Mopti, la présidence du Conseil national de la Société civile est assurée par une femme. C'est un des effets positifs de la 1325 qui exhorte les femmes à oeuvrer en faveur de la paix », a renchéri Thérèse DARA, membre de l'Association Benkadi. Le lancement de la campagne de sensibilisation dans la région de Mopti devrait être suivi d'initiatives similaires dans d'autres régions du pays.

Les autorités locales, dont le représentant de la direction régionale de la Promotion de la Femme, de l'Enfant et de la Famille, les autorités coutumières et religieuses de la région, ainsi que deux délégations du conseil local de la jeunesse ont participé à cette première session.

L'une des principales recommandations des participants a porté sur la tenue régulière de ce type de session d'information qui selon eux favorise également le renforcement des capacités sur la promotion de l'égalité des sexes et de la lutte contre la violence basée sur le genre.Un soutien financier a aussi été demandé à la MINUSMA pour promouvoir des activités génératrices de revenus en faveur de l'autonomisation des femmes.

AllAfrica publie environ 400 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.