Nigeria: Les exportations non pétrolières- Elles enregistrent une hausse de 40%

9 Mai 2023

Les exportations non pétrolières du Nigeria, dont les exportations agricoles, ont augmenté de 40% pour atteindre 5,6 milliards de dollars en 2022, grâce à un programme de la Banque centrale visant à verser des primes aux exportateurs de produits transformés, déclare aujourd’hui le gouverneur Godwin Emefiele. Rapporte le site commodafrica.com.

Le plus grand producteur de pétrole brut d'Afrique, le Nigeria, tente de se diversifier loin du pétrole, qui représente 90 % des recettes d'exportation. Dans le cadre d'un programme ambitieux lancé l'année dernière, la Banque centrale du Nigéria vise jusqu'à 200 milliards de dollars d'ici cinq ans à partir d'exportations à valeur ajoutée en dehors du secteur pétrolier.

Les exportateurs reçoivent une prime en naira s'ils changent leurs devises provenant de leurs recettes d'exportation sur le marché forex officiel. Il faut aussi noter que le Nigeria veut doubler ses recettes d'exportation de noix de cajou à 500 millions dollars en 2023. Selon Ecofin.  Au Nigeria, la noix de cajou est l'un des principaux produits agricoles d'exportation avec le cacao et le sésame.

Bamba Moussa

AllAfrica publie environ 400 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.