Afrique: Conflit en Ukraine - Jean-Yves Ollivier échange avec les autorités russes

Le président de la Fondation Brazzaville, Jean-Yves Ollivier, qui prépare la mission de paix africaine en Russie et en Ukraine, s'est entretenu, le 24 mai, à Moscou, avec les autorités russes.

Le représentant spécial du président russe pour le Proche-Orient et l'Afrique, Mikhaïl Bogdanov, ainsi que d'autres interlocuteurs ont eu un échange de vues substantiel sur des dossiers d'actualité internationaux et africains dont des initiatives en vue du prochain sommet Russie-Afrique, en juillet, à Saint-Pétersbourg. La diplomatie russe a également précisé que plusieurs dossiers ont été évoqués pendant les entretiens.

Depuis décembre 2022, Jean-Yves Ollivier s'est engagé comme médiateur dans le conflit ukrainien et maintient un contact permanent avec Mikhaïl Bogdanov. La Fondation Brazzaville, établie à Londres, est impliquée depuis plusieurs mois dans l'initiative de paix en Ukraine. Elle prépare la venue d'une mission de paix composée de chefs d'État de six pays africains à Moscou et à Kiev, prévue pour début juin.

Les présidents d'Afrique du Sud, du Sénégal, d'Égypte, de République du Congo, d'Ouganda et de Zambie comptent mener à bien une mission de paix qui va s'entretenir séparément avec la Russie et l'Ukraine, a annoncé, la semaine dernière, Cyril Ramaphosa.

Vladimir Poutine et Volodymyr Zelensky ont déjà tous les deux accepté de les recevoir. Le projet a également reçu l'approbation des États-Unis, de l'Union européenne, des Nations unies, de l'Union africaine et de la Chine.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.