Afrique: Revue de presse de l'Afrique Francophone du 08 Juillet 2023

8 Juillet 2023

Mali : Vaccin contre le paludisme pour les enfants-Les pays africains vont recevoir 18 millions de doses  

Douze pays africains recevront 18 millions de doses de vaccin contre le paludisme pour les enfants de moins de cinq ans, qui seront déployées au cours des deux prochaines années, ont indiqué jeudi des institutions multilatérales. Un communiqué conjoint de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), de l'Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI), et du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) indique que le déploiement de 18 millions de doses de vaccin contre le paludisme, également appelé RTS, S/AS01, pour la période 2023-2025, vise à protéger les enfants contre cette maladie grave et la mort. Depuis 2019, le Kenya, le Ghana et le Malawi ont administré le vaccin antipaludique à plus de 1,7 million d'enfants dans le cadre du Programme de mise en œuvre du vaccin antipaludique (MVIP) coordonné par l'OMS, la GAVI, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, et Unitaid, un groupe de pression mondial dans le domaine de la santé.

Egypte : Fête nationale- L’Egypte célèbre 71 ans d’indépendance  

La représentation diplomatique d’Égypte en Côte d’Ivoire a célébré les 71 ans d'indépendance de son pays, le 5 juillet 2023. La cérémonie a eu lieu à la résidence de l’ambassadeur sise à la Riviera Beverly Hill, en présence de la ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora, Kandia Camara ; de Mariatou Koné, en charge de l’Éducation nationale et de l'Alphabétisation ; Sidi Tiémoko Touré des Ressources animales et halieutiques, de nombreux diplomates et représentants diplomatiques établis en Côte d’Ivoire.Dr. Wael Badawi, l'ancien ambassadeur dont on fêtait par la même occasion le départ, s'est réjoui de cette célébration qui marque un tournant décisif pour l’Égypte.Ce fut aussi l’occasion pour lui de saluer la parfaite relation diplomatique entre son pays et la Côte d’Ivoire avec qui le partenariat s'est noué depuis 63 ans. (Source :  Fratmat.info)

%

Soudan :  Conflit entre factions armée- Toujours pas de solutions en vue

« Nous avons eu ce matin une discussion productive avec Son Excellence Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’Union africaine. Notre engagement commun pour la paix et la stabilité au Soudan est inébranlable. L’igad et l’Ua coordonnent avec diligence les efforts pour promouvoir un cessez-le-feu durable, la cessation des hostilités et un retour sur la voire politique ».C’est en ces termes que Dr Workneh Gebeyehu, secrétaire exécutif de l’Igad a résumé le 6 juillet 2023, sur son compte Twitter, sa rencontre avec Moussa Faki Mahamat sur le Soudan.De ce post, il ressort que la crise soudanaise n’offre pas de signes encourageants dans le sens du retour à la table des négociations.Le post de Moussa Faki Mahamat confirme cette absence de solutions d’urgence en vue.

Guinée Bissau : Embaló titille le trio « Goita-Doumbouya-Traoré » - « Un militaire ne peut pas avoir la vision pour développer un Etat…»

Alors qu’il s’apprête à quitter la tête de la Cedeao après un mandat d’un an, Umaro Sissoco Embaló se vante de son bilan que certains qualifient de « mitigé ».Le président de Guinée Bissau qui a failli être renversé en février 2022, réaffirme son opposition à la prise du Pouvoir par les armes. Ce Général qui toqué sa tenue pour se présenter aux élections lance des piques à l’endroit du trio des chefs militaires qui dirigent le Mali, la Guinée et le Burkina Faso. Dans un entretien à Jeune Afrique, il soutient que malgré la situation très complexe qu’il a héritée, son passage à la tête de l’organisation sous-régionale est positif. (Source : africaguinee.com)

 Sénégal : Présidentielle au Sénégal - Macky Sall assure avoir voulu éviter l’instabilité

 Le président sénégalais Macky Sall affirme vendredi avoir voulu éviter l'instabilité dans son pays en n'annonçant pas plus tôt qu'il ne briguerait pas un troisième mandat à l'élection présidentielle de 2024. Le chef de l'Etat sénégalais a mis fin lundi à plusieurs mois de suspens en déclarant qu'il ne se présenterait pas à ce examen prévu en février 2024 « La seule raison pour laquelle j'aurais pu me représenter (pour un nouveau mandat), c'est si le pays avait été confronté à une menace sérieuse pour sa stabilité. Mais cette menace n'est pas arrivée », a déclaré M. Sall, élu en 2012 pour sept ans et réélu en 2019 pour cinq ans, dans un entretien avec le journal Le Monde publié vendredi. « Les tensions politiques de ces derniers mois n'ont rien à voir avec la question du troisième mandat. Le fond du problème, c'est une affaire judiciaire », a indiqué le chef de l'Etat sénégalais. (Source :  adakar.com)

 Côte d’Ivoire : Pôle pénal économique et financier- La réponse de la Côte d’Ivoire à la lutte contre la criminalité…

 Le Pôle pénal économique et financier (Ppef) est une juridiction spécialisée de première instance compétente sur toute l’étendue du territoire. C’est la réponse ivoirienne à la lutte contre la criminalité économique et financière. C’est ce qui ressort de la première édition de la journée portes ouvertes de cette institution. « Les acquis du Pôle pénal économique et financier (Ppef) sont encourageants. Mais le Pôle n’en demeure pas moins une structure jeune, qui mérite, au regard de l’importance de sa mission, d’être accompagnée par des appuis suffisants tant au niveau financier, des infrastructures que des équipements », a déclaré le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Jean Sansan Kambilé à la Journée portes ouvertes de cette institution judiciaire, le jeudi 6 juillet 2023, à Abidjan-Cocody. Il s’est agi, à travers cette journée, de faire connaitre le Pôle pénal économique et financier, son rôle, ces compétences, son organisation et comment le saisir.    Depuis sa création, cette juridiction a instruit 683 dossiers dont 18 joints répartis comme suit : 356 dossiers clôturés ; 309 dossiers restant à instruire. 66 immeubles, 62 terrains nus, 44 véhicules de luxe, un navire, 43 bijoux et montres de valeur, 08 pirogues, 06 sociétés ont été saisis. Ilfaut indiquer que le Pôle pénal économique et financier comprend un siège, un parquet, un greffe et des services administratifs. Selon sa présidente, Essoh Yanny Milie Blanche épouse Abanet, les magistrats qui animent cette juridiction ont été formés aux dernières techniques de prévention et d’investigations.

Une sélection de Bamba Moussa

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.