Burkina Faso: Les Burkinabè sont fortement attachés à leur identité nationale

19 Juillet 2023
communiqué de presse

Les citoyens se disent ouverts au mariage entre différents groupes ethniques.

Key findings

  • L'identité nationale est fortement ancrée parmi les Burkinabè : Seulement 11% mettent davantage l'accent sur leur groupe ethnique que sur leur identité burkinabè.
  • Environ trois quarts (74%) des Burkinabè affirment que les membres des groupes ethniques auxquels ils appartiennent ne sont jamais injustement traités par le gouvernement à cause de leur ethnie. Toutefois, près du quart (23%) disent que la discrimination sur la base ethnique se produit « quelques fois », « souvent » ou « toujours ».
  • De fortes majorités de Burkinabè disent qu'ils ressentent de forts liens avec les autres concitoyens (85%) et que les autres citoyens les considèrent comme Burkinabè tout comme eux (90%).
  • La majorité des Burkinabè font « partiellement » ou « beaucoup » confiance aux personnes d'autres groupes ethniques (71%) ainsi qu'à la plupart d'autres catégories de personnes.
  • L'écrasante majorité (95%) des Burkinabè aimeraient ou seraient indifférents à l'union avec une personne d'une autre ethnie.
  • De même, la majorité des citoyens aimeraient avoir pour voisins les gens d'autres ethnies (82%) ou d'autres religions (81%), les immigrants (76%) et les supporteurs d'autres partis politiques (73%), mais pas les homosexuels (88%).

Avec plus d'une soixantaine de groupes ethniques, le Burkina Faso est considéré comme un modèle de vivre-ensemble où le brassage culturel et ethnique ne souffrait d'aucune menace majeure. Mais depuis quelques années, cette cohésion sociale qui régnait semble laisser place à un climat de méfiance, faisant de la question des identités, en particulier celle de l'appartenance ethnique, l'une des plus sensibles, au point où le rapport sur les résultats définitifs du Recensement Général de la Population et de l'Habitat 2019 ne comporte aucune donnée sur la répartition ethnique de la population burkinabè (Institut National de la Statistique et de la Démographie, 2022). En ces temps de crise sécuritaire que traverse le pays actuellement, le problème a été exacerbé. En toile de fond, des conflits communautaires et représailles entre groupes ethniques qui occasionnent parfois de nombreuses victimes (Macé, 2019 ; Gänsler & Quenum, 2020).

%

Ces faits suscitent de nombreux débats en lien avec la stigmatisation dont sont victimes certains groupes ethniques et religieux, et l'impact de cette dernière sur l'harmonie sociale.

Selon les résultats de l'enquête Afrobarometer 2022 au Burkina Faso, les Burkinabè sont fortement attachés à leur identité nationale plutôt qu'à leur appartenance ethnique et ressentent de forts liens avec les autres concitoyens.

La majorité d'entre eux disent que les membres de leur groupe ethnique ne sont jamais injustement traités par le gouvernement à cause de leur ethnie, bien que beaucoup disent que ce genre de discrimination se produit fréquemment.

La confiance interpersonnelle est fortement répandue parmi les Burkinabè, qui aimeraient ou seraient indifférents à l'union avec un partenaire d'une autre ethnie.

La majorité des répondants apprécieraient l'idée d'avoir comme voisins des personnes de religion ou d'ethnie différente, des immigrés ou travailleurs étrangers ou des supporteurs d'un autre parti politique. En revanche, avoir des homosexuels comme voisins semblent les rebuter.

Augustin Loada Augustin Loada, professor of public law and political science, is the general coordinator of the Afrobarometer survey in Burkina Faso.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.