Soudan: 1200 enfants décèdent de rougeole et de malnutrition (HCR)

Un enfant est évalué pour la malnutrition dans un établissement de santé du camp d’Um Satour, dans l’État soudanais du Nil Blanc (photo d’archives).

Dakar — Au moins, 1.200 enfants soudanais âgés de moins de cinq ans sont morts de rougeole et de forte malnutrition dans neuf camp de réfugiés depuis le mois mai, a annoncé mardi le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

Cette information émane notamment des équipes d'experts onusiens dans la région du Nil Blanc, lesquelles tirent une nouvelle fois la sonnette d'alarme sur la détérioration de la situation sanitaire aggravée par la crise sécuritaire, indique le site d'information des Nations unies, Onu info.

»Plus de 3.100 cas suspects ont également été signalés au cours de la même période et plus de 500 cas suspects de choléra ont été signalés dans d'autres parties du pays, ainsi que des épidémies de dengue et de paludisme, dans un contexte de risque épidémique accru et de défis pour le contrôle des épidémies », rapporte la source qui fait état d'une hausse de la malnutrition et du nombre d'enfants atteints de rougeole.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.