Centrafrique: Maisons détruites et autres dégâts matériels dans des inondations à Bangui

The city centre of Bangui in 2014.

En Centrafrique, les pluies diluviennes de ces dernières semaines ne sont pas sans conséquences à Bangui. D'importantes pertes matérielles sont enregistrées dans les quartiers riverains. La rivière Oubangui a quitté son lit et plusieurs quartiers sont inondés. C'est le cas de M'poko Bac, dans le IXe arrondissement de la capitale, particulièrement touchée par la montée des eaux.

Quand il pleut, Solange vit un calvaire mais, cette fois-ci, sa maison n'a pas résisté. Les pieds dans l'eau, elle tente de sauver ce qui reste dans les décombres mélangés à la boue : « Ma maison s'est écroulée aux environs de 1h00 du matin. Comme vous voyez, l'eau a atteint jusqu'à un mètre de hauteur. Les déchets et les asticots sont partout. Je crains d'éventuelles épidémies ».

Le quartier M'poko Back ressemble à un lac. Pour se déplacer, certains habitants utilisent des pirogues.

« Toutes les maisons sont dans l'eau »

Jephté constate le dégât à travers sa fenêtre : « L'eau a vite inondé tout le quartier. Toutes les maisons sont dans l'eau. Voilà, c'est ce que vous voyez ».

La situation est dramatique dans tout le secteur. Certains habitants se promènent avec des bottes. Ceux qui en n'ont pas, marchent dans la boue. Cyrille n'en peut plus : « C'est la pagaille. Il y a trop de dégâts. Vraiment, on souffre. L'eau sort dans tous les sens. Ma maison est détruite et mes biens emportés. J'ai tout perdu ».

Les notables du chef ont recensé une centaine de familles touchées. Les chiffres pourraient augmenter car la saison des pluies va encore durer deux mois.

AllAfrica publie environ 400 articles par jour provenant de plus de 90 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.