Cote d'Ivoire: Tiassalé - 30 enfants formés en vue de leur réinsertion professionnelle

30 enfants, issus du milieu carcéral, de la rue ou encore directement de familles ont été formés en vue de leur réinsertion professionnelle .

Des pensionnaires du centre "Onesime Taboitien", au nombre de 30 enfants âgés de 12 à 18 ans, issus du milieu carcéral, de la rue ou encore directement de familles ont reçu leurs attestations de fin de formation, le vendredi 24 novembre 2023 à Tiassalé. La cérémonie de remise d'attestation a été présidée par Assalé Essé, sous-préfet de la commune .

Il a appelé les enfants à profiter de la nouvelle opportunité qui s'offre à eux, avant d'inviter leurs parents à prendre le relais et à continuer l'encadrement et l'éducation reçus par ces pensionnaires, à l'effet d'éviter la rechute. Selon Dr Niamien Manizan, président de l'ONG "Fraternité des prisons", après 11 mois de formation, dont 45 jours de stage pratique sur le terrain, ces 30 pensionnaires peuvent entrevoir l'avenir avec beaucoup d'espérance :

« La formation est axée sur l'apprentissage dans les filières agro-pastorales (élevage de volailles de porcins, pisciculture), en agroécologie, en alphabétisation, en civisme, en sculpture. Ils ont bénéficié aussi d'une prise en charge spirituelle transversale basée sur les valeurs universelles de l'humanité, qui a été complétée parfois par une prise en charge psychologique, en accord avec la Croix bleue, pour ceux d'entre eux qui avaient une addiction à la drogue, le tout en vue de leur réinsertion sociale, professionnelle et familiale».

Danhoué Achille, président du tribunal de la première instance de Tiassalé a salué la qualité du travail des encadreurs et a demandé aux pensionnaires de saisir cette deuxième chance, pour se réhabiliter. Il a signalé que la justice ne sanctionne que lorsque c'est nécessaire, et que sa finalité est de permettre à ceux qui sont en conflit avec la loi, de se corriger.

AllAfrica publie environ 400 articles par jour provenant de plus de 90 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.