Ethiopie: La CEA, l'AFC et l'UA organisent conjointement une table ronde de haut niveau à Dubaï

<strong>Addis Ababa — La Commission économique pour l'Afrique (CEA), la Société financière africaine (AFC) et la Commission de l'Union africaine (CUA) organiseront conjointement une table ronde de haut niveau au Pavillon de l'Afrique dans la Zone bleue de la COP28 à Dubaï, dimanche, sur le thème "Supercharger les ambitions de l'Afrique en matière de batteries et de véhicules électriques".

La transition mondiale vers les énergies vertes et la décarbonisation rapide ont entraîné une augmentation exponentielle de la demande de véhicules électriques (VE) et des investissements dans les systèmes de stockage alimentés par des batteries.

La table ronde de haut niveau permettra aux chefs d'État africains de s'engager avec leurs collègues décideurs politiques, le secteur privé, les investisseurs mondiaux, les communautés d'affaires et les responsables d'agences multilatérales pour identifier le type d'investissements et de politiques nécessaires pour stimuler la création d'une chaîne de valeur africaine durable et inclusive pour la production de véhicules électriques à batterie.

Ils discuteront également du repositionnement du continent dans la chaîne d'approvisionnement mondiale des métaux et minéraux à valeur ajoutée, essentiels à la transition mondiale vers les énergies renouvelables.

La session est conçue comme un "appel à l'action" pour les communautés d'investissement et d'affaires, les décideurs politiques et toutes les principales parties prenantes, afin qu'ils collaborent et investissent dans la réalisation rapide d'une chaîne de valeur africaine pour les véhicules électriques à batterie (BEV).

%

Le débat de haut niveau permettra également d'identifier des approches collaboratives pour capitaliser sur les avantages compétitifs majeurs de l'Afrique dans la production de batteries et de véhicules électriques ; d'explorer les solutions de financement les plus efficaces et les plus innovantes et les approches d'investissement intégrées nécessaires pour attirer les investissements dans les domaines clés de la chaîne de valeur des véhicules électriques à batterie en Afrique.

Ils devraient également identifier les politiques de contenu local et explorer le potentiel de la zone de libre-échange continentale africaine (AfCFTA) en tant que levier pour accélérer le traitement des minéraux critiques pour la production de batteries.

AllAfrica publie environ 400 articles par jour provenant de plus de 90 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.