Sénégal: Mix énergétique - Dakar réaffirme sa volonté de porter la part des énergies renouvelables à 40% d'ici sept ans

Dubai, 2 déc (APS) - Le Sénégal ambitionne de porter, d'ici à 2030, de 31 % à 40% la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique dans le cadre du Partenariat pour une transition énergétique juste (JETP), a réitéré samedi le ministre sénégalais du Pétrole et des Energies, Antoine Félix Diome.

"Ce JETP sera une continuité de la politique de transition énergique initiée par le Sénégal avec un objectif à terme de passer de 31% de mix énergétique à 41% grâce à une enveloppe global de 2,5 milliards d'euros", a dit M. Diome, à l'issue d'un panel organisé au Pavillon Sénégal sur ce programme de transition énergétique.

"Le JETP permettra d'accéder à des financements avec des taux beaucoup plus intéressants", a-t-il ajouté, relevant que les défis qui interpellent le Sénégal dans la mise en oeuvre sont entre autres le transfert de technologie pour notre secteur privé, mais aussi assurer une très bonne formation des jeunes au secteur des énergies renouvelables.

Il précisé que le Sénégal est accompagné dans le cadre de partenariat destiné à financer des projets verts par l'Allemagne, le Canada, la France, le Royaume uni et l'Union européenne dans la mobilisation de 2,5 milliards d'euros, soit 1639 milliards FCFA, d'ici trois à cinq ans. Le Sénégal a signé en juin dernier le partenariat pour une transition énergétique juste (JETP) avec un groupe de partenaires internationaux.

Ce panel s'est déroulé en présence de la ministre allemande de la Coopération économique et du développement, Svenja Schulze, de l'ambassadeur climat de la France, Stéphane Gruzat, et de la directrice des partenariats de l'Union européenne, Carla Montéssi.

Plusieurs officiels et membres de la délégation du Sénégal à la 28e Conférence des Nations unies sur le climat ont pris part à cette rencontre.

La 28e COP se tient à Dubaï, aux Emirats arabes unis, du 30 novembre au 12 décembre prochain.

AllAfrica publie environ 400 articles par jour provenant de plus de 90 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.