Maroc: Fès - Atelier interactif sur les droits des enfants dans les colonies de vacances

Fès — La question des droits de l'enfant au sein des colonies de vacances a été au coeur d'un atelier interactif organisé samedi à Fès.

Initié par la Commission régionale des Droits de l'Homme de Fès-Meknès et la direction régionale de la jeunesse, cet atelier a réuni des représentants d'associations engagées dans le domaine des colonies de vacances et de la promotion de l'enfance.

L'objectif de cet atelier était d'examiner la dimension des droits de l'Homme dans les programmes des colonies de vacances et d'évaluer l'efficacité de la protection des droits de l'enfant au sein de ces organismes au Maroc.

Les participants, principalement des associations actives dans la région, ont examiné de près l'effectivité des droits de l'enfant au cours des colonies estivales. Ils ont également abordé la question plus générale du respect des droits de l'enfant dans le cadre des activités éducatives publiques annuelles de ces associations, qu'il s'agisse des maisons de jeunesse, des clubs d'enfants, ou des colonies de vacances.

Selon Abdelali Bakkali, responsable de l'enfance à la Direction régionale du secteur de la jeunesse de la région Fès-Meknès, cet atelier s'inscrit dans le cadre d'une convention de partenariat signée en décembre 2022 entre la Commission régionale des droits de l'Homme et la Délégation régionale de la jeunesse. L'objectif de cet accord est de développer des espaces accueillants pour les enfants et les jeunes, en intégrant les approches des droits humains.

%

Dans une déclaration à la MAP, le professeur universitaire et membre de la Commission régionale des droits de l'Homme de Fès-Meknès, Abderrahmane Haddad, a souligné l'importance de cette rencontre comme étape essentielle pour évaluer la réalité du respect des droits de l'enfant au sein des colonies de vacances.

Il a exprimé l'intention de constituer un comité de travail visant à élaborer un programme d'action en vue de promouvoir les droits des enfants dans les colonies estivales et dans le domaine de l'action éducative dans la région en général.

Concernant les colonies de vacances, il a souligné la nécessité de développer une politique générale de l'État en matière de droits de l'enfant et de colonies de vacances, mettant en lumière une stratégie à long terme et une vision globale.

M. Haddad a également noté une augmentation significative du nombre d'enfants bénéficiaires et d'encadrants, ainsi qu'une hausse des bourses allouées aux enfants, marquant un tournant quantitatif dans le domaine des colonies de vacances.

AllAfrica publie environ 400 articles par jour provenant de plus de 90 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.