Mauritanie: Mohamed Ould Abdel Aziz condamné à cinq ans de prison ferme pour enrichissement illicite

Le President mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz

Dakar — Un tribunal de Nouakchott, la capitale de la Mauritanie, a condamné lundi l'ex-président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, à cinq ans de prison pour "enrichissement illicite" et "blanchiment", ont annoncé plusieurs médias.

Il était jugé depuis le 25 janvier 2023, en même temps que 10 autres personnalités, dont deux anciens Premiers ministres, d'anciens ministres et des hommes d'affaires.

Ils étaient accusés d'enrichissement illicite", d'abus de fonctions", de "trafic d'influence" ou de "blanchiment".

En octobre dernier, le procureur de la République avait requis contre lui vingt ans de prison.

La juridiction n'a retenu contre l'ancien président mauritanien que les infractions d'enrichissement illicite" et de "blanchiment".

Elle a également ordonné la confiscation de ses biens et a prononcé la déchéance de ses droits civiques.

Mohamed Ould Abdel Aziz, âgé de 66 ans, a accédé au pouvoir en 2008 à la suite d'un coup d'État et a dirigé la Mauritanie pendant dix ans.

Il est placé en détention depuis janvier dernier.

AllAfrica publie environ 400 articles par jour provenant de plus de 90 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.