Sénégal: Saint-Louis - Démarrage de la cérémonie de mise en exploitation de l'Aéroport international Ousmane Masseck Ndiaye

Saint-Louis — L'exploitation commerciale de l'Aéroport international Ousmane Masseck Ndiaye de Saint-Louis (nord), a débuté, jeudi, en présence de plusieurs autorités, a constaté un reporter de l'APS.

Le vol de la compagnie Air Sénégal transportant le ministre des Transports aériens et du Développement des infrastructures aéroportuaires, Antoine Mbengue et sa délégation, a atterri sur le tarmac de l'aéroport saint-louisien aux environs de 10h30.

À son arrivée, le ministre Antoine Mbengue a été accueilli par le gouverneur de la région de Saint-Louis, Alioune Badara Sambe.

M. Mbengue est venu présider la cérémonie de lancement de la mise en exploitation commerciale de l'Aéroport international Ousmane Masseck Ndiaye.

L'évènement va marquer le début des opérations aériennes de cet aéroport qui a été entièrement reconstruit.

M. Mbengue a visité l'infrastructure aéroportuaire avant de rejoindre la loge officielle devant abriter la cérémonie.

Dans le cadre de cette cérémonie, des activités mettant en exergue la culture saint-louisienne sont également notées avec la prestation d'un groupe de femmes en mode Ndawrabine [traditionnelle danse des Lébous] mais également la présence de Signares [jeunes femmes noires ou métisses].

%

Les communicateurs traditionnels de cette région située dans la partie nord du Sénégal sont également présents à l'image de leur président Makhou Mbengue.

Plusieurs autorités administratives, coutumières, locales, religieuses entre autres prennent part à l'évènement qui se déroule en présence du directeur général de l'Aéroport international Blaise Diagne (AIBD), Abdoulaye Dièye.

L'Aéroport international de Saint-Louis, baptisé Ousmane Masseck Ndiaye, du nom du défunt maire de Saint-Louis, ancien ministre et ancien président du Conseil économique et social , a été inauguré le 14 juillet 2022 par le président Macky Sall.

L'infrastructure a coûté 23 milliards de francs CFA, selon les autorités.

AllAfrica publie environ 400 articles par jour provenant de plus de 90 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.