Gambie: Le journal The Point fête ses 32 ans demain et se remémore le souvenir de Deyda

18 Décembre 2023

Le quotidien The Point, l'un des principaux journaux de la Gambie, fêtera demain ses 32 ans d'existence et se remémorera l'assassinat de son co-éditeur Deyda Hydara.

Le regretté Deyda Hydara a été abattu de sang-froid sur ordre de l'ancien président Yahya Jammeh. L'un des conducteurs des junglers, Bai Lowe, qui a participé à l'assassinat de Deyda, a été condamné le 30 novembre 2023 à la prison à vie en Allemagne. Le quotidien The Point se félicite de cette bonne décision tout en continuant à intensifier son appel pour l'arrestation et le lancement de poursuites judiciaires contre tous les coupables impliqués dans ce meurtre de sang-froid, notamment l'ancien Président Jammeh.

Le journal a été créé le 16 décembre 1991 par Pap Saine, le regretté Deyda Hydara et Baboucar Gaye. En avril 1992, Baboucar a démissionné et a créé son propre journal et sa propre radio, Citizen FM.

Pap Saine, co-éditeur du quotidien The Point, a souligné l'importance de l'occasion marquant la célébration, tout en saisissant l'opportunité de remercier le personnel et l'ancien personnel, les lecteurs et les annonceurs pour l'excellence et les grandes avancées du quotidien The Point au fil des années.

Il a déclaré: « Le quotidien The Point joue un rôle clé dans l'environnement démocratique de la Gambie. Il dénonce la corruption et soutient la bonne gouvernance, les droits de l'Homme et l'État de droit. Le quotidien représente les sans-voix dans leurs problèmes. Le quotidien The Point, publié en langues anglaise et française, a été récompensé pour son dévouement et ses actions posées en faveur de la liberté de la presse en Allemagne, en Australie, en Afrique du Sud, en Zambie, aux États-Unis et dans les Émirats arabes unis.

%

« Le quotidien The Point n'est pas uniquement un média, c'est aussi une institution où de nombreux hauts fonctionnaires ont débuté leur carrière, » a déclaré Mr Saine, remerciant la famille Hydara pour le partenariat de longue date avec Baba Hydara, fils du regretté Deyda, pour la gestion des affaires de l'entreprise.

« Je remercie la famille pour la confiance démontrée en moi concernant la gestion de l'entreprise et le partenariat avec Baba Hydara, » a-t-il déclaré. « Je saisis cette occasion pour remercier notre personnel dévoué pour son bon travail, sa patience et sa tolérance pendant cette période difficile. »

Le journaliste de longue date a également remercié le gouvernement du président Barrow pour la création d'une atmosphère propice au travail sans entrave, ni ingérence dans les questions éditoriales, contrairement à l'ancien régime où des journalistes ont été tués et arrêtés illégalement, contraignant certaines personnes à l'asile.

Baba Hydara, co-éditeur du quotidien The Point, a médité sur les circonstances qui ont conduit à l'assassinat de son père Deyda Hydara. Il a déclaré que cet anniversaire coïncide tristement avec la mort de son père, le 16 décembre 2004.

Il dévoile qu'il est toujours difficile d'utiliser le mot "célébration", car il considère qu'il s'agit d'une journée de réflexion, de réévaluation de l'oeuvre du journal depuis la disparition de son père.

Concernant le niveau de justice pour les coupables qui ont assassiné son père, Mr Hydara a déclaré: « Il y a eu un développement positif concernant le procès à Celle le 30 novembre 2023. Bai Lowe, l'un des junglers qui a participé à l'assassinat de mon père, a été reconnu coupable et condamné à la prison à vie en Allemagne. Bien que ce résultat n'efface pas la douleur ressentie pendant toutes ces années, il nous donne l'espoir qu'un jour Yahya Jammeh devra répondre devant un tribunal non seulement des crimes qu'il a commis contre ma famille, mais aussi pour l'ensemble de la communauté des victimes. »

Mr Hydara a poursuivi ses réflexions en priant « Allah de continuer à bénir, guider et protéger le journal The Point, le personnel et l'oncle Pap Saine - une personne spéciale » pour son amour et son appréciation, comme il l'a beaucoup fait avec son père. Mr Hydara a noté que Mr Saine a toujours été une personne qu'il admire.

Le fait d'être entouré par l'oncle Pap Saine a été d'une grande aide et a contribué à faire de lui la personne qu'il est, a-t-il déclaré, ajoutant: « Bien que mon père ne soit plus là, je sais que j'ai un père qui est toujours en vie. Nous prions Allah de le bénir en lui donnant la santé, la richesse et une longue vie. Amen! » Dans sa déclaration finale, Mr Hydara a remercié toute la famille du quotidien The Point, notamment le personnel et les pigistes, les lecteurs, les annonceurs et tous ceux qui ont contribué au progrès de l'entreprise.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.