Congo-Kinshasa: Des chefs des confessions religieuses en appellent au respect du verdict des urnes

27 Décembre 2023

Les Chefs des Confessions Religieuses de la République Démocratique du Congo, Membres de la Commission d'Intégrité et de Médiation Electorales, CIME en sigle, se sont réunis ce mardi 26 décembre 2023 pour examiner la situation politique et sécuritaire du pays au lendemain des élections. A l'issue de cette rencontre, les Chefs des Confessions Religieuses font la déclaration suivante :

1. Les Chefs des Confessions Religieuses appellent les Congolais et les Congolaises à préserver la paix à tout prix pour mettre le pays à l'abri des turbulences dont personne ne peut prévoir l'issue ;

2. Les Chefs des Confessions Religieuses rappellent à toutes les parties prenantes au processus électoral que notre devoir à tous est de veiller à ce que l'on ne retombe plus dans l'insécurité et le chaos. C'est pourquoi, les Chefs des Confessions Religieuses invitent les parties prenantes à revenir à des meilleurs sentiments patriotiques tout en sauvegardant impérativement la paix sociale et les vies humaines ;

3. Les Chefs des Confessions Religieuses invitent tous les leaders politiques du pays à faire de l'amour patriotique et du sens de responsabilité leur devoir, en tout temps, en toutes circonstances et en tout lieu, afin de privilégier l'intérêt supérieur de la Nation et le bien-être de la population ;

4. Les Chefs des Confessions Religieuses soulignent que préserver la paix est un devoir citoyen. Et investir dans la paix c'est ouvrir la voie à un développement durable en RDC. La paix est capitale pour la survie de la Nation. C'est pourquoi, les Chefs des Confessions Religieuses insistent sur la nécessité de préserver un climat de paix avant, pendant et après les élections pour garantir l'unité du peuple congolais, socle de la concorde nationale.

%

5. Le Pays connaît déjà de multiples guerres qui causent plusieurs morts et retardent son développement harmonieux et durable. Quelles que soient nos différences de tribus, de langues, d'opinions, de religions ou de cultures, nous sommes tous frères et sœurs, nous n'avons que le Congo comme terre. De ce fait, les Chefs des Confessions Religieuses demandent aux acteurs politiques d'éviter toutes sortes de violences susceptibles de perturber la suite du processus électoral qui, du reste, coûte très cher à la République et de prendre garde à ne pas occasionner des conflits et sacrifier la RDC pour des intérêts égoïstes. Aimer sa patrie fait partie de la foi.

6. Les Chefs des Confessions Religieuses demandent à chacun de respecter le verdict des urnes comme expression de la volonté du Souverain Primaire. En cas de contentieux, les traiter par voie de justice selon les prescrits de la loi.

7. Les Chefs des Confessions Religieuses exhortent les autorités compétentes à garantir la sécurité et le respect des libertés individuelles et collectives à tous les Congolais sans discrimination. Ensemble nous pouvons contribuer à la construction d'un pays où règnent la paix, la justice et la fraternité ;

8. Les Chefs des Confessions Religieuses ne ménagent et ne ménageront aucun effort pour que les valeurs naturelles de paix, d'unité et de cohésion nationales soient consolidées dans notre pays.

Que Dieu bénisse la République Démocratique du Congo et son peuple

Le Président de la CIME

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.