Angola: Le nouvel inspecteur général de l'Administration de l'État souligne son engagement en faveur de la bonne gouvernance

Luanda — L'inspecteur général de l'Administration de l'État, João Manuel Francisco, a déclaré mercredi, à Luanda, que son institution collaborera avec les organismes dédiés à la lutte contre la corruption et autres irrégularités qui mettent en question les principes de probité et de légalité, visant à assurer une bonne gouvernance.

João Manuel Francisco, qui s'exprimait lors de la cérémonie de passation de pouvoir, a souligné que l'Inspection générale de l'Administration de l'État (IGAE) a une fonction pédagogique sur le respect des procédures légales, qui exige de chacun le devoir d'enseigner et de mettre en garde contre la violation des lois.

« Le Titulaire du Pouvoir Exécutif nous a confié cette tâche de chercher à exercer cette fonction d'avertissement sur le respect des procédures judiciaires et de la législation budgétaire de l'administration publique, mais toujours dans une perspective pédagogique, car la fonction de l' IGAE n'est pas de remplacer l'autorité judiciaire ou le pouvoir judiciaire », a-t-il souligné.

A l'occasion, le responsable a réaffirmé son engagement à défendre la patrie et l'ordre établi dans la Constitution et les lois.

À son tour, l'inspecteur général sortant, Ângelo da Veiga Tavares, a remercié le Président de la République, João Lourenço, pour la confiance placée en lui pour diriger l'institution dans la lutte contre la corruption.

%

Créée le 17 janvier 1992, l'IGAE est un organe auxiliaire du Président de la République ayant pour mission d'exercer le contrôle interne de l'Administration publique, à travers l'inspection, l'audit, la surveillance, le contrôle, des enquêtes auprès de tous les organismes et les services de l'administration directe et indirecte de l'État, ainsi que les administrations autonomes.

L'IGAE a également pour mission de prévenir et détecter les fraudes, les actes de corruption et d'irrégularités, les fautes des agents publics ou agents administratifs qui les composent, ainsi que de défendre les biens publics et de renforcer l'intégrité et la transparence dans la gestion des biens publics.

 

AllAfrica publie environ 400 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.