Maroc: De l'importance de la participation citoyenne à la gestion des affaires publiques

Les participants à une rencontre régionale, organisée samedi à Fès par l'Observatoire régional du droit à l'information à Fès-Meknès en partenariat avec l'Institut marocain d'analyse des politiques, ont souligné l'importance de la participation citoyenne des jeunes et des acteurs de la société civile à la prise de décision et à la gestion des affaires publiques.

Des universitaires et acteurs politiques ont mis l'accent, à cette occasion, sur la grande importance de l'implication des jeunes et d'autres catégories de la société dans la gestion des affaires publiques locales, à travers la mise en oeuvre des mécanismes de la démocratie participative prévus dans la Constitution de 2011, notamment la possibilité de présenter des pétitions.

Le représentant de l'Agence américaine pour le développement international (USAID), Ryad El Bradai, a relevé que cette rencontre vise à renforcer la communication et le dialogue entre les acteurs civils et politiques et le partage d'idées et d'expériences.

De son côté, le chef de l'Observatoire régional du droit à l'information à Fès-Meknès, Mohamed Amjahd, a déclaré à la MAP que cette rencontre s'inscrit dans le cadre du renforcement du dialogue et des échanges fructueux entre les acteurs politiques et de la société civile, conformément aux dispositions de la Constitution de 2011, et vise notamment à proposer des solutions pour favoriser le développement.

%

Issam Oukrim, directeur du projet «Université ouverte pour la citoyenneté », qui a ciblé plusieurs régions du Royaume et comprenait plusieurs activités et rencontres, a affirmé que le projet vise à renforcer la participation civique et politique des bénéficiaires et à leur donner les moyens de disposer des compétences nécessaires pour être actifs dans la société.

Cette rencontre, organisée avec le soutien de l'USAID, a été l'occasion pour passer en revue les expériences de plusieurs acteurs politiques locaux et nationaux en matière de participation au processus de prise de décision.

L'organisation de cette rencontre s'inscrit dans le cadre des activités du projet « Université ouverte pour la citoyenneté », mis en oeuvre par l'Institut marocain d'analyse des politiques avec le soutien de l'USAID sur une période de 30 mois, pour renforcer la participation civique des femmes, des jeunes et d'autres catégories de la société.

AllAfrica publie environ 400 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.