Afrique: C'est le temps que les dirigeants africains travaillent dur pour rendre l'Afrique forte, pacifique et prospère - Président des Comores.

Addis Abeba, le 20 février 2024 (ENA) : - Le président de l'Union des Comores et président sortant de l'Union africaine (UA), Azali Assoumani, a souligné la nécessité pour les dirigeants africains de travailler main dans la main pour rendre l'Afrique forte, pacifique et prospère.

Dans un entretien exclusif avec l'agence des nouvelles éthiopienne, le président des Comores et président sortant de l'Union africaine a souligné la necessité d'unité, d'action et d'engagement renouvelé pour relever les défis auxquels l'Afrique est confrontée.

Il a dévoilé que les fréquents coups d'État et les conflits armés ont empêché le continent d'aller de l'avant, citant comme exemple la crise au Soudan, en Afrique de l'Ouest, au Sahel et en République démocratique du Congo.

Le président Assoumani a noté qu'il a relevé un certain nombre de défis au cours de son mandat à la tête de l'UA.

Selon lui, le problème de la paix et de la sécurité, le problème du changement climatique, la crise alimentaire et l'économie bleue sont parmi les défis.

Le président a révélé que la plupart des questions planifiées par l'Union ces dernières années ont échoué, et que si nous continuons sur cette voie, nous ne serons pas en mesure d'apporter de meilleurs changements que par le passé.

%

Le président a également réitéré qu'il était temps que l'Union africaine soit plus forte que jamais pour s'attaquer à ces problèmes.

Malgré les lacunes que nous sommes appelés à identifier, la réforme institutionnelle progresse avec succès et est traitée avec lucidité", a déclaré le président.

Il convient de rappeler que l'Union africaine est devenue membre à part entière du groupe d'élite mondial des nations du G-20 le 9 septembre 2023.

Le président a souligné que la principale priorité de l'UA est de parvenir à l'industrialisation reconaissant l'importance de travailler avec des organisations telles que le G-20 afin qu'elles puissent investir en Afrique et transformer et produire des biens en Afrique.

Selon Azali, l'entrée de l'UA dans le G20 pourrait également contribuer à diversifier les alliances mondiales et à ouvrir de nouvelles voies de coopération ajoutant que l'UA et ses pays membres doivent travailler dur pour que l'Afrique trouve la place qu'elle mérite dans les organisations internationales.

Si l'Afrique a été libérée politiquement, il est maintenant temps de la libérer socio-économiquement", a exprimé le président ajoutant que la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) est l'un des projets phares de l'Union africaine.

Il a souligné que l'intégration entre les pays membres a progressé et que la zone de l'ZLECAf semble lent par rapport aux prévisions et aux attentes.

"J'ai fait du lobbying auprès des pays qui n'ont pas encore ratifié l'accord de l' ZLECAf, notamment en envoyant des émissaires, ce qui a permis d'accélérer le processus de leur adhésion effective à cette dynamique", a expliqué le président Assoumani.

Il a ajouté que des efforts ont été déployés et des résultats obtenus tant en termes de ratifications que de transmission des offres tarifaires au secrétariat de l'ZLECAf.

En fin, le président a noté que l'Agenda 2063 et l'ZLECAf sont les meilleures initiatives pour ouvrir la voie à l'indépendance économique de l'Afrique.

AllAfrica publie environ 400 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.