Cote d'Ivoire: Le nouveau président du PDCI Tidjane Thiam rencontre Laurent Gbagbo

Après son élection à la mi-décembre, le nouveau président du PDCI, Tidjane Thiam, Franco-Ivoirien et possible candidat à la présidentielle de 2025, souhaite occuper le terrain politique. Après une visite du site déguerpi de Yopougon Gesco, il a rencontré l'ancien président de la République Laurent Gbagbo dans son domicile de Mama, dans l'ouest du pays.

Occuper le terrain politique et médiatique, tel est le crédo du nouveau président du PDCI Tidjane Thiam. Vendredi, l'ancien ministre du Plan s'est déplacé dans le quartier de Yopougon Gesco, au milieu des décombres, afin d'apporter son soutien aux populations déguerpies.

« Il est regrettable de voir des déguerpissements sans dispositions adéquates pour le relogement des populations touchées », a commenté le Franco-Ivoirien et possible candidat du PDCI à la présidentielle de 2025. La destruction de ce quartier sans préavis, selon les habitants, a également suscité l'émoi de la Commission nationale des droits de l'homme (CNDH).

Le lendemain, le président du PDCI s'est rendu dans l'ouest du pays, à Mama, au domicile de Laurent Gbagbo. Tidjane Thiam s'inscrit dans la continuité de la politique menée par Henri Konan Bédié. Depuis la présidentielle de 2020, le PDCI s'est rapproché du mouvement de Laurent Gbagbo, jusqu'à nouer des alliances électorales, pour les législatives de 2021 et les municipales de 2023. Henri Konan Bédié avait également invité Laurent Gbagbo chez lui, à Bédiékro, quelques semaines après son retour au pays, après dix ans exil.

À la sortie de son entretien de près de 2h30 avec Laurent Gbabo, Tidjane Thiam a indiqué que des discussions ont porté sur la préparation de la présidentielle de 2025, notamment la révision des listes électorales et l'inscription de nouveaux électeurs sur les listes. Par ailleurs, il a confirmé que Laurent Gbagbo serait présent aux obsèques de l'ancien président Henri Konan Bédié, dont la date est encore à définir.

AllAfrica publie environ 400 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.