Algérie: Le patrimoine culturel à Constantine, thème d'un séminaire national

CONSTANTINE — Un séminaire national sur "le patrimoine culturel à Constantine", a été organisé mardi à Constantine par le centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle (CRASC) d'Oran avec le concours du laboratoire de l'histoire, du patrimoine et de la société de l'université Abdelhamid Mehri (Constantine 2).

Les participants à la rencontre de deux jours tenue à la maison de la culture Malek Haddad ont mis l'accent sur l'identité culturelle de l'Algérie dans sa diversité résultant d'une longue accumulation culturelle visible à travers les vestiges archéologiques et sur les défis de la classification du patrimoine.

Pr. Amar Manaa, directeur du CRASC, qui a présidé l'ouverture de la rencontre coïncidant avec la célébration de la journée arabe du patrimoine (27 février) a souligné "l'importance du patrimoine pour la consolidation et le développement de la cohésion sociale, du sentiment de l'identité et de l'esprit d'appartenance nationale, mettant en exergue les défis de sa protection et préservation".

L'intervenant a relevé que la wilaya de Constantine qui renferme un patrimoine culturel riche et varié de plusieurs siècles et fut de tout temps un centre culturel et historique "doit retrouver son lustre d'antan, étant donné que c'est l'une des plus importante cité culturelle au monde".

Il a aussi appelé à valoriser les recherches scientifiques sur le patrimoine matériel et immatériel dans ses aspects linguistiques, historiques et urbanistiques, préconisant l'encouragement des jeunes à adhérer aux actions de sa préservation.

%

De son côté, Pr.Abdelfetah Dahdouh, enseignant au centre universitaire de Tipaza, a évoqué l'importance de l'économie culturelle pour l'ensemble de l'économie des pays, relevant que certains pays tirent des revenus importants de l'économie culturelle comme le montrent les statistiques de l'organisation mondiale du tourisme.

Il a également plaidé pour la valorisation du patrimoine matériel et immatériel en Algérie et son intégration au cycle économique, appelant à une exploration archéologique globale qui débouche sur une carte archéologique de tout le pays qui compte 7 sites archéologiques classés patrimoine mondiale.

AllAfrica publie environ 400 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.