Afrique: Revue de presse de l'Afrique Francophone du 30 Mars 2024

30 Mars 2024

Nigeria : Insécurité - Aflux de réfugiés nigérians à Maradi dans le sud du Niger

Plus de 1.400 nigérians, majoritairement des femmes et des enfants fuyant des exactions des bandes armées, ont trouvé refuge en fin de semaine dernière dans des villages de la région de Maradi (centre-sud) près du Nigeria, selon le Bureau des Afaires humanitaires de l’Onu, (OCHA). L’information est rapportée par l’ Afp.Selon cette source, l’agence onusienne a indiqué jeudi qu’il s’agit du « premier mouvement d’ampleur » de réfugiés nigérians observé depuis le début de l’année vers Maradi, qui compte déjà plus de 46.000 réfugiés nigérians ayant fui des violences, d’après les chiffres officiels. Ces nouveaux déplacements forcés font suite à "des violences" entre des groupes d’auto-défense et des groupes armés entre le 15 et le 17 mars dans la commune d’Isa, voisine du Niger, précise OCHA. Les groupes armés, auteurs d’atrocités depuis des années entre les deux Etats, avaient donné « un ultimatum de 72 heures" aux habitants d’Isa pour quitter leurs maisons, souligne-t-elle. La semaine dernière, 1.417 personnes se sont ainsi installées dans trois villages de Guidan Roumdji, un département de la région de Maradi limitrophe du Nigeria. (Source :Afp)

 Afrique du Sud : Transports routiers - 45 personnes périssent dans un accident de bus

%

Au moins 45 personnes ont perdu la vie dans un tragique accident de bus survenu le jeudi 27 mars 2024, dans la province de Limpopo, dans le nord-est de l’Afrique du Sud, a-t-on appris, via communiqué du ministère sud-africain des Transports. Les 45 victimes étaient des fidèles se rendant à Moria à Limpopo en provenance du Botswana. Selon les premières informations, le bus aurait dérapé, chuté d’un pont et pris feu dans un col de montagne entre Mokopane et Marken, lorsque le conducteur a perdu le contrôle du véhicule.Le ministre des Transports, Sindisiwe Chikunga, a exprimé ses condoléances aux familles touchées par cette tragédie. Il a également appelé à une conduite responsable, en particulier en cette période de week-end de Pâques où le trafic routier est généralement plus dense.La police mène une enquête pour déterminer les causes exactes de l’accident. (Source : aouga.com)

 Mali : Grève des banques- L’Apbef dément de fausses informations

De fausses informations circulent sur les réseaux sociaux faisant cas d'une grève des banques suite à une prétendue situation difficile. Les auteurs desdites informations appellent des clients à aller retirer leur argent dans une banque de la place. Selon une note de cette faitière, « L'Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers du Mali (Apbef) apporte un démenti formel à ces informations qui sont de nature à discréditer les institutions bancaires et à leur porter des préjudices certains.Par conséquent, l'Apbef invite les auteurs de cette pratique calomnieuse, certainement animés par des desseins inavoués, à y mettre immédiatement fin. Faute de quoi, elle se réserve le droit d'engager des poursuites judiciaires contre les auteurs de ces fausses informations. Par la même occasion, l'Apbef tient à rassurer la clientèle et les partenaires de son engagement constant à œuvrer dans le sens de leur entière satisfaction. L'Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers du Mali sait compter sur la bonne compréhension de tous. » (Source : abamako.com)

Burkina Faso : Incident à la frontière ivoiro-burkinabè : deux militaires burkinabés interpellés par l’armée ivoirienne

Un nouvel incident a eu lieu à la frontière entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso, suscitant des inquiétudes quant à la sécurité dans la région. Mercredi 27 mars, deux militaires burkinabè ont franchi la frontière et sont entrés armés de fusils d'assaut AK-47 dans le marché de Dantou, dans le département de Téhini (Nord-Est), à seulement 3 km du Burkina Faso, selon des sources sécuritaires ivoiriennes, a-t-on appris ce vendredi 29 mars 2024.  Les deux hommes, un soldat de première classe et un supplétif des volontaires pour la défense de la patrie (Vdp), ont été rapidement interpellés par l'armée ivoirienne. (Source : aouaga.com)

 Bénin : Dépotage et soustraction frauduleuse de soja d’un conteneur - Treize individus interpellés

Suite à des informations persistances faisant état de l’existence d’un réseau spécialisé dans le dépotage frauduleux et de vol de soja dans les conteneurs, le commissariat du 6e arrondissement de la ville de Cotonou a ouvert une enquête.En effet, des individus en bande organisée dépotent nuitamment des conteneurs plombés chargés de soja et déposés sur les camions à destination du port de Cotonou, en vue d’y soustraire des sacs, ceci avec la complicité des conducteurs. Pour parfaire leur sale besogne, les faussaires substituent les sacs de soja soutirés par des sacs chargés de sable marin ou de pierres et replacent les plombs à l’identique. C’est ainsi que dans la nuit du vendredi 22 au samedi 23 mars 2024, un ensemble articulé chargé d’un conteneur rempli de soja, censé être au port de Cotonou s’est retrouvé au quartier Aïdjèdo-Vignon aux mains de la bande qui opérait allègrement.  (Source : alome.com)

 Cameroun : Prise en charge des réfugiés- Le Pam et le Hcr manquent de financements 

Les réfugiés nigérians et centrafricains installés au Cameroun risquent de voir leurs rations alimentaires diminuées. C'est la substance d'un communiqué conjoint du Programme alimentaire mondial (Pam) et du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (Hcr). Les deux organisations se plaignent du manque de financement. Le communiqué conjoint du Programme Alimentaire Mondial (Pam) et du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (Hcr) est donc sans équivoque. L'argent manque pour assurer une alimentation adéquate aux réfugiés installés dans les régions de l’Adamaoua, de l'Extrême- Nord et du Nord. Le Pam a besoin de 23,1 millions de dollars, soit 13 milliards 860 millions de Fcfa, pour nourrir les 222000 réfugiés installés dans les régions septentrionales du Cameroun. Si les financements ne tombent pas à temps, le Pam et le Hcr seront contraints de diminuer les paniers alimentaires servis.( Source :abangui.com)

Togo : Atteinte à la liberté de presse - Un journaliste en prison après un article sur la mort d’un proche du président

Un journaliste togolais a été écroué jeudi soir, visé par sept « chefs d’inculpation », a indiqué à l’Afp son avocat, dans un contexte politique tendu quelques jours après l'adoption d'une nouvelle constitution et à l'approche des élections législatives.Apollinaire Mewenemesse, directeur de publication du journal La Dépêche, âgé de 71 ans, était gardé à vue à la Brigade de recherches et d'investigations (BRI) à Lomé depuis mardi, après son audition suite à un article publié le 28 février.« Le journaliste a été placé sous mandat de dépôt par le doyen des juges d’instruction. Il est allé en prison ce soir », a déclaré son avocat, Me Darius Kokou Atsoo. (Source : alome.com)

Sénégal : Activités des partis politiques- Abdoulaye Wade nomme un nouveau porte-parole du Pds

Le Parti démocratique sénégalais (Pds) a un nouveau porte-parole de son Secrétariat Général National en la personne de Bachir Diawara. Une nomination prise le lundi 25 mars 2024, par le Secrétaire Général National, le Président Abdoulaye Wade.Bachir Diawara remplace à ce poste Tafsir Thioye appelé à d’autres fonctions. Il a comme porte-parole adjoints Serigne Abo Mbacké Thiam et Gallo Tall, également nommés par Abdoulaye Wade. (Source : adakar.com)

 Cote d’Ivoire :  Après un séjour en France - Alassane Ouattara a regagné Abidjan, le 29 mars

Le Président de la République Alassane Ouattara avait quitté Abidjan, le 15 mars 2024 pour un séjour en France. Après deux semaines soit le 29 mars 2024, il a regagné les bords de la lagune Ebrié. A son arrivée à l'Aéroport international Félix Houphouët-Boigny, il a été accueilli par le Vice-président Tiémoko Meyliet Koné, le premier ministre Robert Beugré Mambé, les présidents d'institutions et les membres du gouvernement. Alassane Ouattara était en compagnie de son épouse, la première dame, Dominique Ouattara. ( Source : fratmat.info)

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.