Afrique: Revue de presse de l'Afrique Francophone du 11 Mai 2024

11 Mai 2024

Kenya : Face aux inondations- L'ONU exprime sa compassion  

En marge de la conférence de la société civile à Nairobi au Kenya, le Secrétaire général de l'ONU s'est dit préoccupé par les violences subies par les civils au Soudan. Depuis un an, ce pays est balafré par des affrontements entre ses forces armées et des forces paramilitaires. La situation humanitaire est catastrophique.« Je suis particulièrement préoccupée par la guerre au Soudan, où nous assistons à des attaques aveugles contre les civils, à des violences sexuelles grotesques contre les femmes et les jeunes filles et où les humanitaires sont bloqués, attaqués et tués ». A déclaré Antonio Guterres, SG des Nations-Unies.  Antonio Guterres a eu des mots compassion à l'endroit du Kenya et ses voisins meurtris par de terribles inondations depuis plusieurs semaines. Du jeudi 9 au vendredi 10 mai, plus de 3 000 personnes étaient attendues dans la capitale kenyane, à l'occasion du sommet de la société civile, des gouvernements, des entités des Nations Unies, des organisations gouvernementales internationales et d'autres parties prenantes. (Source : africanews)

  Tchad : Présidentielle - Des partisans fêtent la victoire de Mahamat Déby

Suite à l'annonce de la victoire de Mahamat Idriss Déby Itno, les partisans fêtent dans les rues de la capitale à N'Djemena, le 09 Mai 2024. Ambiance de fête dans la ville de N'Djamena peu après l'annonce de la victoire du président de transition du Tchad, Mahamat Idriss Déby. Mahamat Idriss Déby a remporté la présidentielle du 6 mai avec 61 % des voix au Tchad, selon les résultats provisoires officiels de la commission électorale. Ces décomptes doivent encore être validés par le Conseil constitutionnel. Les partisans du général Mahamat Idriss Déby sont descendus dans les rues de la capitale jeudi en fin de journée pour célébrer la victoire du président sortant. Ils ont afflué vers le palais présidentiel et ont été rejoints dans la célébration par les soldats stationnés dans la région. »(Source : Ap)

%

 Cameroun : Crise anglophone - Cinq gendarmes tués dans le Sud par des séparatistes

Le commandant de Brigade de ce poste de gendarmerie qui avait été attiré dans ce piège a été tué en compagnie de 4 de ses collègues. Un sixième gendarme ayant réussi à échapper aux séparatistes. Ces derniers se sont enfuit dans la brousse emportant avec eux plusieurs armes et munitions. Les régions anglophones du Cameroun sont frappées par un violent conflit qui oppose l'armée régulière à des séparatistes qui réclament l'indépendance de leurs régions. Le conflit a déjà fait plus de 18 000 morts et un million de réfugiés et déplacés internes selon des ONGs locales internationales et 3 000 selon le gouvernement. Le Sénat américain menace de sanctions ciblées les différents protagonistes gouvernementaux et séparatistes qui violent les Droits de l'Homme. (Source : Cameroun 24)

Cote d’Ivoire : Présidentielle 2025 - Une trentaine de maires appellent à la candidature du Président Ouattara

Des élus locaux sont séduits par les actions de développement du Président de la République, Alassane Ouattara depuis son accession au pouvoir. A l’initiative du maire de Daloa, Stéphane Gbeuly Auguste, une trentaine de maires de toutes les régions de Côte d’Ivoire vont demander au Président Alassane Ouattara de se porter candidat en 2025. Cette annonce sera faite le samedi 11 mai 2024 dans un espace gastronomique de Cocody. Au cours d’un diner, les élus locaux vont donner les raisons de leur appel à la candidature d'Alassane Ouattara au scrutin de 2025.  Il faut souligner que l'Union des leaders pour la candidature d'ADO en 2025 (ULC-ADO), a lancé le 12 mars 2024, à Abidjan-Plateau une pétition avec un objectif de 4 millions de signatures à l'Ivoirienne afin de soutenir la candidature du président du Rhdp, Alassane Ouattara, à l'élection présidentielle de 2025 en Côte d’Ivoire. (Source : fratmat.info)

 Sénégal : Finances - Dakar réussit une « bonne performance » dans la mise en œuvre des réformes de l’Uemoa

Le ministre des Finances et du Budget, Cheikh Djiba et le président de la Commission de l'Uemoa, Abdoulaye Diop ont présidé ce vendredi 10 mai 2024, la revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires de l'Uemoa au Sénégal. Le président Abdoulaye Diop confirme par ailleurs les résultats obtenus par le Sénégal lors de la phase technique de la revenue tenue en 2023. « La phase politique de la revue qui nous réunit aujourd’hui a été précédée d’une phase technique qui s’est déroulée du 30 octobre au 2 novembre 2023 et qui a connu une bonne implication de tous les acteurs, grâce à l’engagement de l’ensemble des différents acteurs. (...) A l’issue de l’évaluation, il ressort qu’en 2023, le Sénégal a consolidé sa bonne performance avec un taux satisfaisant de mise en œuvre des réformes de 77,5%, en progression de 3 points de pourcentage par rapport à 2022 », a indiqué le président de la Commission de l'Uemoa. (Source : adakar.com)

Niger : Coopération : les Etats-Unis annoncent une aide triennale de 487 millions Usd en faveur du Niamey

Les Etats-Unis vont prochainement signer un nouvel accord triennal de coopération d’un montant de 487 millions de dollars US soit un peu moins de 300 milliards de francs Cfa. L’annonce a été faite, hier mercredi 08 mai 2024 par la Chef de la mission de l’Usd au Niger, Maria Barron, lors de l’entretien que lui a accordé le ministre des Affaires étrangères et de la coopération SE. Bakary Yaou Sangaré. Pour rappel, en dépit des évènements du 26 juillet dernier et de la suspension de l’aide au gouvernement, Washington n’a pas suspendu son aide humanitaire et au développement en faveur du Niger.Selon la Directrice de la Mission de l’Usaid au Niger, qui était accompagnée pour la circonstance, du Chef du Bureau des programmes, l’objet de son entretien avec le chef de la diplomatie nigérienne a porté sur le passage en revue des actions de l’USAID qui faut-il le noter, n’a pas interrompu ses activités de coopération au Niger, en dépit des événements du 26 juillet 2023.La signature du nouvel Accord de coopération, d’un montant d’environ 487 millions dollars  sur 3 ans, interviendra dans les prochains jours.( Source :actuniger)

 Burkina Faso : Namentenga - 50 174 enfants de 0 à 59 mois seront vaccinés contre la poliomyélite

50 174 enfants de 0 à 59 mois dont 45 827 malnutris de 6 à 59 mois, seront vaccinés contre la poliomyélite du 10 au 14 mai 2024 à Boulsa, chef-lieu de la province du Namentenga, dans la région du Centre-Nord, au cours d’une campagne de vaccination.La campagne de vaccination contre la poliomyélite commence du 10 au 14 mai 2024 à Boulsa, dans la région du Centre-Nord.Elle concerne 50 174 enfants de 0 à 59 mois dont 45 827 malnutris de 6 à 59 mois.Le Namentenga, au regard de son contexte sécuritaire et humanitaire difficiles bénéficie d’un jour de plus par rapport aux autres localités pour cette campagne nationale. Débutée ce 10 mai, la campagne de vaccination prendra fin le 14 mai 2024. (Source : aouaga.com)

Afrique du sud : Après l’effondrement d’un immeuble - Le bilan monte à 12 morts

Le bilan est monté vendredi à 12 morts à la suite de l’effondrement d’un immeuble en construction à George, sur la côte sud-africaine, quatre jours après le drame, a appris l’Acp des medias internationaux cité par Africanews.« Les autorités ont annoncé que trois autres corps ont été retirés des décombres vendredi, portant le total à 12 morts. Les sauveteurs devaient maintenant relever le défi de déplacer des milliers de tonnes de béton à l’aide de machines lourdes pour voir s’il y a d’autres survivants », a rapporté la source. Selon la même source, les autorités de la ville de George, sur la côte sud de l’Afrique du Sud, craignent que le bilan final ne dépasse les 50 morts. Elles ont indiqué que de gros engins de terrassement étaient arrivés sur place et que les équipes de secours étaient en train d’enlever d’énormes plaques de béton et des décombres pour s’enfoncer plus profondément dans les décombres. (Source : Acp)

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.