Ile Maurice: Le présumé meurtrier de Marzello Baillache arrêté 11 jours après

Fin de cavale pour Clarel Felix Sunee, 29 ans. Cet habitant de Bambous a été arrêté dans l'après-midi du mardi 11 juin. Il était recherché depuis le 31 mai dans l'enquête du meurtre de Marzello Baillache, un habitant Bambous de 70 ans. À la suite d'informations crédibles, les éléments de la Force Criminal Intelligence Unit et du Field Intelligence Office Western se sont rendus dans une maison à Beaux-Songes où se cachait le suspect.

À leur arrivée, les agents ont informé Clarel Felix Sunee de leur identité. Il a tenté de prendre la fuite sur un terrain en friche qui mène vers la montagne des Trois-Mamelles. Il a été poursuivi par les policiers qui sont parvenus à l'arrêter environ 400 mètres plus loin. «Misie, momem Felix Sunee. Momem inn touy sa misie Bambous-la. Mo finn fer sa akoz mo pa ti ena nanie», a déclaré Clarel Felix Sunee à la police lors de son arrestation.

Il a été remis à la Major Crime Investigation Team Sud qui enquête sur le meurtre. Il a avoué avoir étranglé Marzello Baillache avec une corde. Il sera inculpé devant la justice ce mercredi.

Un couple habitant Bambous a aussi été arrêté dans le sillage de cette affaire pour possession d'objets volés. Il avait acheté des bijoux volés qu'avait emportés Clarel Felix Sunee chez Marzello Baillache après le crime.

%

Pour rappel, Marzello Baillache, un infirmier à la retraite et figure emblématique de la communauté LGBT, a été tué après une soirée arrosée avant de se faire cambrioler. Le suspect avait ligoté Marzello Baillache et son partenaire, un Néerlandais de 67 ans, sous la menace d'un sabre. Le suspect avait l'habitude de se rendre chez le couple pour des soirées.

Le sexagénaire était parvenu à se libérer et était allé dans la chambre de Marzello Baillache où il l'avait trouvé allongé sur le sol, sans vie. Le chef du service médico-légal de la police, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, a attribué la cause du décès de Marzello Baillache à la strangulation.

Clarel Felix Sunee, fiché par la police, est aussi passé aux aveux pour un vol avec effraction à Flic-en-Flac où un butin, estimé à Rs 1,5 million, avait été emporté.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.