Congo-Kinshasa: Littérature - « La volonté politique », une oeuvre de José Ngweze au centre d'une interpellation pour le décollage du pays

Soixante-quatre ans après son accession à l'indépendance nationale et la souveraineté internationale, la RD. Congo patauge dans la boue, traîne le pied et, visiblement, rien ne marche. Chaque jour, les conditions de vie des citoyens subissent, curieusement, une dégradation sans cesse croissante à telle enseigne que tout laisse à désirer. Tel est, de manière claire, le constat amer du Professeur José Ngweze Mabamba, dans un tout nouvel ouvrage intitulé : "La volonté politique" porté, le mercredi 19 juin dernier, au Centre Wallonie-Bruxelles, à la Gombe. Ainsi, après mûre réflexion, invite-t-il les acteurs politiques congolais, toutes tendances et sensibilités confondues, à travailler pour le bien communautariste plutôt que pour des intérêts personnels sordides et bassement matériels.

"La RD. Congo a eu son indépendance, depuis le 30 juin 1960. Qu'en a-t-elle faite ?". A priori, cette question paraît si simple mais elle a, par contre, suscité un intérêt tout particulier lorsque le Professeur José Ngweze Mabamba qui l'a posée à tous les congolais, le mercredi 19 juin 2024, lors du baptême de son ouvrage par le Professeur Emile Bongeli, au Centre Wallonie-Bruxelles.

Dans son ouvrage, il interpelle tout congolais à prendre conscience des défis largués dans une partie de l'hymne national de la RD. Congo qui dit : « Nous peuplerons ton sol et nous assurerons ta grandeur ».

%

Pour l'auteur, en effet, la grandeur se forme à travers l'intelligence. Celle-ci est à la base du progrès et du développement qui passent par l'école au sens large à valoriser.

Cependant, il implore le manque de soutien du gouvernement congolais dans la prise en charge des intellectuels notamment, en ce qui concerne des bourses d'études pour renforcer les capacités.

"Nous devons changer, nous devons aller de l'avant et pour aller de l'avant, il y a des préalables que nous devons réaliser. C'est ce que j'ai développé dans ces pages... les praticiens de la politique doivent cultiver cette volonté politique. Car, sans la volonté politique, on ne peut rien faire de bon", a lancé le Professeur José Ngweze Mabamba aux autorités politico-administratives de la RD. Congo.

Sortir du chaos...

Dans un autre registre, le Professeur Emile Bongeli, baptisant ce si riche ouvrage, voit l'apogée du pays dans la révision du système éducatif dont la production des intellectuels ne tient pas compte des réalités de l'espace congolais.

"Car, depuis sa création au Congo, l'Université n'a eu pour but fondamentale que la formation pour des besoins coloniaux. D'où, il faut révolutionner tout cela", s'est-il écrié sous les regards silencieux de l'assistance constituée, pour la circonstance, de plusieurs invités de marque.

Dès par sa page de garde, l'auteur fait voir ce que traverse la R.D. Congo sous une forme sémiologique d'une maison entassée des fils électriques, symbolisant le désordre et le danger quotidien que population congolaise vit. Cette image devrait stimuler la volonté de mieux faire pour sortir le pays de ce chaos et ce, à tout point de vue.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.