Djibouti - Liberté provisoire pour Houssein Ahmed Farah

Journaliste, membre de la Ligue djiboutienne des droits de l'Homme et chef du MRD (Mouvement pour le renouveau démocratique et le développement), il était en prison depuis le 8 août dernier et s'était vu refuser plusieurs demandes de libération conditionnelle. La Cour suprême de Djibouti a finalement accepté de mettre en liberté provisoire Houssein Ahmed Farah, mardi 20 novembre 2012.

Photo d'archives : cet enfant porte un tee-shirt disant qu'il aimerait une presse libre quand il sera grand.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.