Le président mozambicain appelle la Renamo au dialogue

Le quartier général de la Rénamo, l'ex-rébellion mozambicaine, a été bombardé par l'armée lundi dernier, ce qui a fait monter d'un cran la tension entre l'ancien mouvement rebelle et le pouvoir. En tournée dans la province de Sofala pour les élections locales du mois prochain, région où les incidents se sont déroulés, le président Armando Guebuza est revenu sur les derniers évènements. Selon lui, c'est l'armée qui s'est fait tirer dessus et elle a riposté, mais il appelle la Renamo au dialogue.

L'ancien groupe rebelle a attaqué mardi 22 octobre 2013, un poste de police.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde