Le parlement kenyan vote le retrait du pays de la CPI

Le parlement kenyan a voté en faveur du retrait du pays de la juridiction de la Cour Pénale Internationale (CPI), où le président et le vice-président devront être jugés pour crimes contre l'humanité. Ce vote fait suite à un débat très tendu qui a vu les députés de l'opposition sortir de l'hémicycle en signe de protestation.

Le Président Uhuru Kenyatta (à gauche) et son vice-président, William Ruto peuvent afficher le sourire après la détermination des députés kényans à les défendre face à la Cour Pénale Internationale (CPI)

Focus Sur

Suivez AllAfrica

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X