Cameroun - Les dessous de l'affaire Jean Marie Aboganena

Jean Marie Aboganena vient d'être libéré pour faits non établis. Interpellé le 9 avril dernier. Il est placé en détention le 22 avril 2013. Il était accusé de trafic d'influence, propagation de fausses nouvelles, détention de documents administratifs, violation de secret professionnel, sur la base d'une dénonciation venant du gardien de la paix Mebenga Jean Baptiste en services aux renseignements généraux à la Dgsn.

Jean-Marie Aboganena, le directeur général de l’agence de communication Jama conseil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.