Djibouti - Grève de la faim des opposants politiques emprisonnés

La situation est de plus en plus tendue à Djibouti. Il y a à peine une semaine, 14 membres de l'Union pour le salut national (USN), ont été arrêtés dans la capitale, portant à 35 le nombre des détenus politiques en prison. Tous les 35 détenus ont décidé de faire une grève de la faim afin que les huit relaxés, mais rmaintenus sous les verrous, puissent retrouver leur liberté.

La police surveillant une marche de jeunes, contre l'arrestation d'opposants politiques.