RDC - Le président de la Banque mondiale défend le projet Inga III

Le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, a défendu le projet de construction du barrage hydroélectrique Inga III en RDC pour réduire le nombre de personnes privées d'électricité en Afrique. Le continent africain est victime d'"une forme d'apartheid énergétique" qui prive ses habitants de l'accès généralisé à l'électricité dont jouissent les pays du Nord, a-t-il regretté mardi 1er avril à Washington.

La réalisation de la centrale Inga 3 est sur la bonne voie avec un début de soutien des partenaires techniques et financier

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X