Le massacre de Marikana, trois ans après

L'Afrique du Sud a commémoré, le dimanche 16 août 2015, la tragédie de Marikana, ville minière du nord-est du pays, où le sang a coulé, il y a tout juste trois ans. 44 mineurs en grève illégale, dont 34 abattus par la police, avaient trouvé la mort au cours de la journée. Ce massacre sans précédent depuis la fin de l'apartheid sera vécu par beaucoup de Sud-Africains comme une trahison de l'ANC.

  • Afrique du Sud:   Marikana ou la justice inachevée

    Fasozine, 17 Août 2015

    Trois années après la bavure policière qui a coûté la vie à une quarantaine de mineurs sur le site de Marikana, les familles et proches des… Plus »

La tragédie de Marakan est commémorée, à l'initiative de l'AMCU, syndicat dissident des mineurs sud-africains.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.