Marche verte - 40 ans après, le Maroc et le Polisario font du surplace

Il y a quarante ans, 350 000 Marocains, appuyés par des milliers de soldats, entamaient leur Marche verte sur le Sahara espagnol. Le roi Hassan II entendait ainsi marquer sa revendication sur un territoire qu'il considère sien. Les indépendantistes du Front Polisario, soutenus par l'Algérie, en revendiquent également la possession. Un conflit qui s'éternise depuis des décennies.

Setting up a music project in the Saharawi refugee camp

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.