Election Comoriennes - La candidature de l'ex-président Sambi invalidée

La Cour constitutionnelle a statué sur les 29 candidatures qu'elle a reçues pour l'élection dont le premier tour aura lieu le 21 février 2016. L'ex-président Ahmed Abdallah Sambi s'est vu interdire l'accès à la compétition. Cette décision de la cour était prévisible et même attendue par les partisans qui n'avaient pas mis tous leurs œufs dans le même panier.

Discours de Ahmed Abdallah Mohamed Sambi à la 64e Assemblée générale de l'ONU

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.