Le Kenya prêt à renoncer aux JO de Rio 2016 à cause du virus Zika

Le Comité national olympique kényan pourrait renoncer à envoyer des sportifs aux Jeux olympiques 2016 (5-21 août), si l'épidémie de virus Zika s'aggrave encore au Brésil. L'absence du Kenya créerait un grand vide en athlétisme, malgré les accusations de dopage pesant sur ses athlètes.

Mo Farah, de la Grande-Bretagne ( deuxième à droite ) est poussé par Hagos Gebrhiwet de l'Ethiopie à un moment clé du 5000m au Stade olympique de Londres.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.