Fourniture d'eau aux villes de l'est de la Côte d'Ivoire par le FK

Les ruptures dans la fourniture d'eau sont fréquentes dans les villes ivoiriennes. En cause, la vétusté des installations hydrauliques combinée à la pression démographie qui épuise vite les ressources. Pour résoudre le problème, l'Etat de Côte d'Ivoire a sollicité et obtenu du Fonds koweïtien pour le développement économique arabe (FKDEA) un appui financier de 34.2 milliards de francs CFA.

Hamad Al-Omar (Directeur général adjoint du Fonds koweïtien) et Nialé Kaba (Ministre ivoirien délégué à l’Economie)

Une vue de la station de traitement d’eau potable de Bouna inaugurée le lundi 2 mars 2015. Elle dessert Port-Bouët, Kouamassi, Marcory et Treichville (quartiers sud d’Abidjan)

Schéma de la configuration du projet d’eau potable à Adzopé (Côte d’Ivoire) financé par le Fonds koweïtien

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.