La CENCO réduit de moitié le nombre des participants au dialogue en RDC

Le bureau du dialogue inclusif a décidé mercredi 21 décembre de réduire de trente-deux à seize le nombre des participants à ces négociations directes entre signataires et non-signataires de l'accord du 18 octobre dernier, à raison huit par groupe. La décision vise à «permettre aux participants de vider facilement les divergences» restées en suspens avant samedi dernier.

 

Des évêques membres de la CENCO lors de travaux du dialogue national inclusif à Kinshasa

Focus Sur

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.