Plusieurs hommes d'affaires concernés par la Corruption en Tunisie

La justice militaire tunisienne devrait fixer, ce lundi 29 mai, la date de l'audition de Chafik Jarraya par un juge d'instruction. L'homme d'affaires est l'une des têtes d'affiche de l'opération « mains propres » lancée par les autorités tunisiennes en début de semaine dernière, qui a abouti à la mise en résidence surveillée d'une dizaine de personnes jusqu'ici.

Photo: La Presse

La guerre déclarée par le gouvernement à la grande corruption

  • Tunisie:   L'Iace soutient le gouvernement

    La Presse, 28 Mai 2017

    «Bien que l'impact de la corruption sur l'économie ne soit plus à prouver», ajoute le Bureau directeur, l'Iace est convaincue que «le retour de la… Plus »

  • Tunisie:   Par-delà le choc psychologique des premières mesures

    La Presse, 28 Mai 2017

    Une opération coup-de-poing certes, mais visiblement préparée de longue date. Du cousu main et bien ficelé de surcroît. En s'attaquant aux barons… Plus »

  • Tunisie:   Des administrateurs judiciaires seront nommés

    La Presse, 28 Mai 2017

    La commission de confiscation a annoncé, vendredi, la saisie des biens et le gel des comptes bancaires de huit hommes d'affaires et contrebandiers, arrêtés ou… Plus »

  • Tunisie:   Les mains sales

    La Presse, 28 Mai 2017

    Dans cette «presque» unanimité, il y a des voix discordantes et des obstacles. N'insistons pas sur les «dénigreurs professionnels», qui sont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Suivez AllAfrica

A La Une: Corruption

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.