Silence du gouvernement malgré la contestation grandissante dans le Rif

Le Maroc vit au rythme du mouvement de protestation du Rif où trois jours de grève générale ont été décretés ce jeudi 1er juin. Des manifestations de soutien ont également été organisées dans plusieurs grandes villes avant d'être dispersées par la police. Mais le silence du gouvernement et du Premier ministre Saad Eddine el Othmani agace les contestataires.



Photo: RFI

Des manifestants dénoncent les exactions policières et la corruption, dans la ville d'Al Hoceima au Maroc, le 31 mai 2017.

Focus Sur

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde