L'incidence financière du mariage précoce sur les pays en développement

Un rapport publié mardi par la Banque mondiale et le Centre international de recherche sur les femmes (ICrw), a estimé que le mariage précoce coûtera des milliers de milliards de dollars aux pays en développement d'ici à 2030, mais en revanche si l'on mettait fin à cette pratique, il s'en suivrait une importante incidence positive sur le niveau de scolarité des filles et des enfants.

Agnes Igoye interagit avec les écoliers dans l'une des campagnes visant à mettre fin à la traite des enfants en Ouganda.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.