Stupeur et inquiétude à Misrata en Libye après l'assassinat de son maire

Le maire de Misrata a été assassiné dimanche 17 décembre au soir par des tireurs inconnus. La ville côtière, la troisième du pays, est sous le choc par l'importance de la victime et le mode opératoire. Misrata était considérée comme l'une des cités les plus sûres du pays avant que les divisions politiques ne secouent cette stabilité. L'homme était un modéré et sa mort ne présage rien de bon.

Photo: RFI

Une ville en Libye.

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.